Décès du réalisateur de «Still Alice», Richard Glatzer

Los Angeles — Le cinéaste Richard Glatzer, coréalisateur de Still Alice, film grâce auquel Julianne Moore a décroché l’Oscar de la meilleure actrice le mois dernier, est décédé mercredi des suites de la maladie de Charcot.

« Je suis dévasté. Richard était mon âme soeur, mon collaborateur, ma vie. Un vrai artiste et un homme brillant », a écrit sur son compte Twitter son époux Wash Westmoreland, coréalisateur du film.

« Le voir se battre avec la sclérose latérale amyotrophique pendant quatre ans avec tant de courage m’a inspiré ainsi que tous ceux qui l’ont connu, ajoute-t-il dans un communiqué. Il a mis tout son coeur et toute son âme dans [Still Alice] et le fait que ce film ait touché tant de gens était une source de joie constante pour lui. »

Richard Glatzer, né en 1952, était déjà atteint par la sclérose latérale amyotrophique, également dite « maladie de Charcot », un trouble neurodégénératif le plus souvent mortel, lorsqu’il a tourné Still Alice. L’équipe du film a raconté pendant la tournée promotionnelle qu’il communiquait avec une tablette électronique, car il ne pouvait déjà plus s’exprimer.