Anne Dorval remporte un prix d’interprétation pour «Mommy»

Anne Dorval
Photo: Michaël Monnier Le Devoir Anne Dorval

L’actrice québécoise Anne Dorval a remporté un prix d’interprétation en Californie, samedi, pour son rôle dans le film Mommy, de Xavier Dolan.

Le jury de critiques du 26e Festival international du film de Palm Springs a salué sa force d’expression « pure », et souligné qu’elle figurait dans « pratiquement tous les plans » du film.

L’événement, qui se conclut lundi, présentait 51 des 83 films soumis pour la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux prestigieux Oscar. En tout, le festival comptait 196 films provenant de 65 pays.

Anne Dorval se voit ainsi décerner prix de la « meilleure actrice de l’année dans un film en langue étrangère ».

Primé à Cannes

Au Festival de Cannes, en mai dernier, Mommy a remporté le Prix du jury, ex aequo avec le plus récent film de Jean-Luc Godard, Adieu au langage. Il a été mis en nomination dans la catégorie du meilleur film étranger aux Spirit Independent Awards, qui récompensent le cinéma indépendant, créé en marge des grands studios.

Sélection du Canada pour les Oscar, le plus récent film de Xavier Dolan ne sera toutefois pas finaliste lors de la prestigieuse cérémonie à la fin février. L’équipe de Mommy a dû se résigner, le 19 décembre, alors que Mommy n’a pas été retenu dans la liste des neuf longs métrages toujours dans la course pour le meilleur film en langue étrangère. Ce jeudi, les cinq finalistes seront dévoilés.

Au Festival international du film de Palm Springs, samedi, c’est Léviathan, du cinéaste russe Andreï Zviaguintsev, qui a remporté le prix du meilleur film.

Le prix d’interprétation masculine est allé à Haluk Bilginer, pour son rôle dans Sommeil d’hiver, de Nuri Bilge Ceylan, Palme d’or à Cannes.