Jean-Marc Vallée aux Oscar, bis?

Reese Witherspoon dans <em>Wild, </em>de Jean-Marc Vallée
Photo: Fox Searchlight Pictures Reese Witherspoon dans Wild, de Jean-Marc Vallée

Jean-Marc Vallée retournera-t-il aux Oscar un an à peine après la belle récolte qu’y fit son Dallas Buyers Club ? La question se pose d’ores et déjà, du moins si l’on en croit la publication spécialisée Variety, bible de l’industrie cinématographique qui, dans son bilan du Festival de Telluride, place le film parmi les premiers favoris de la saison des prix.

 

En effet, à la suite de l’accueil enthousiaste reçu par Wild, présenté en première mondiale à Telluride, au Colorado, Variety — et d’autres — suppute allègrement sur de possibles nominations, entre autres dans les catégories du meilleur long métrage et de la meilleure actrice. Reese Witherspoon, la vedette de Wild, s’est de fait attiré des louanges pour son interprétation de Cheryl Strayed, cette jeune femme en quête d’elle-même qui décida de parcourir à pied le périlleux Pacific Crest Trail, une épopée existentielle dont elle tira un récit à succès. Quant au travail de Jean-Marc Vallée derrière la caméra (et au montage), on le compare avantageusement à celui effectué sur Dallas Buyers Club, nommé à l’Oscar du meilleur film l’an dernier et lauréat des Oscar du meilleur acteur (Matthew McConaughey) et du meilleur acteur de soutien (Jared Leto).

 

D’autres candidats crédibles

 

Outre Wild, Variety voit dans Birdman, d’Alejandro González Iñárritu, The Imitation Game, de Morten Tyldum, et Foxcatcher, de Bennett Miller, des candidats crédibles à l’Oscar du meilleur film. Tous viennent d’être présentés au « petit » Festival de Telluride à la barbe du « grand » Festival international du film de Toronto, qui a adopté cette année des mesures dissuasives visant à décourager les studios d’envoyer leurs premières au Colorado. En vain ? La plus récente programmation du Festival de Telluride, qui peut se targuer d’avoir eu la primeur de cinq des six derniers gagnants de l’Oscar du meilleur film, tend à le suggérer.

 

Parce qu’il a d’abord été vu à Telluride, Wild ne sera projeté dans la Ville Reine que le 8 septembre, au sixième jour de l’événement. The Good Lie, de Philippe Falardeau, et qui met également en vedette Reese Witherspoon dans une performance attendue, sera dévoilé la veille.