Léolo retourne sur la Croisette

Inclassable, beau, profondément personnel, <em>Léolo</em> a été désigné l’un des 100 meilleurs films du monde par le magazine Time. Le défunt critique Roger Ebert comptait aussi parmi ses plus ardents admirateurs.
Photo: © Éléphant la mémoire du cinéma québécois Inclassable, beau, profondément personnel, Léolo a été désigné l’un des 100 meilleurs films du monde par le magazine Time. Le défunt critique Roger Ebert comptait aussi parmi ses plus ardents admirateurs.
Présenté en compétition officielle en 1992, le film Léolo a de nouveau été sélectionné par le Festival de Cannes, cette fois afin d’être projeté dans la section Cannes Classics. À l’invitation du délégué général de l’événement, Thierry Frémaux, l’organisme Éléphant : la mémoire du cinéma, qui s’est donné pour mandat de restaurer et de numériser l’ensemble du patrimoine cinématographique québécois, a soumis cinq titres. C’est Léolo qui a été choisi.

Invitée d’honneur de Cannes Classics, la légende italienne Sophia Loren (La paysanne aux pieds nus, Arabesque) agira comme maîtresse de cérémonie. Le magnifique film de Wim Wenders Paris/Texas, qui fête ses 30 ans, a été retenu en ouverture. Horizons perdus, de Frank Capra, Le jour se lève, de Marcel Carné, Le dernier métro, de François Truffaut, et La peur, de Roberto Rossellini, font également partie des oeuvres célébrées dans le Palais des festivals à l’occasion de leur restauration.

Deuxième et dernier long métrage de Jean-Claude Lauzon (1953-1997), Léolo relate l’enfance singulière — et « ducharmienne » — d’un gamin qui, pour s’évader d’un quotidien difficile, se projette dans un imaginaire débridé. Lequel permet au cinéaste, tantôt des envolées surréalistes, tantôt des fulgurances poétiques.

Inclassable, beau, profondément personnel, Léolo a été désigné parmi les 100 meilleurs films du monde par le magazine Time. Le défunt critique Roger Ebert comptait aussi parmi ses admirateurs les plus ardents.

Léolo est l’une des 50 oeuvres québécoises disponibles en France, en Belgique et au Luxembourg par l’entremise du portail Éléphant, récemment implanté sur plateforme iTunes. Rappelons qu’en vertu du protocole dont s’est doté l’organisme, une fois le film restauré et numérisé, une copie neuve est remise au détenteur de droits, sans frais. Par la suite, chaque artisan concerné reçoit annuellement un pourcentage des recettes engendrées par la vidéo sur demande et le téléchargement.

Extrait du film Léolo


Extrait du film Léolo


 


Ginette Reno parle de Léolo

 

Bande-annonce de Léolo

 


 

 

2 commentaires
  • Grace Di Lullo - Inscrit 30 avril 2014 13 h 34

    Bravo !

    Bravo !
    Cet homme est mort trop tôt. Je me demande toujours ce qu'il nous aurait réservé comme oeuvre n'eut été son décès.
    Pour Léolo, je me souviens de scènes du film encore aujourd'hui.
    L'oeuvre de ce cineaste est célébrée et reconnue ailleurs, il faudrait en faire tout autant ici.
    Encore une fois, Bravo !

  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 30 avril 2014 20 h 54

    Et Radio-canada

    devrait nous le présenter à cette occasion ...afin de redorer son blason... chez nous!

    Mais quel pied de nez à l'Autre culture...celle de la non-culture!