Nymphomaniac II indésirable en Roumanie

Même si le premier volet de Nymphomaniac de Lars Von Trier, sur la vie d’une accro au sexe, a gagné les écrans roumains, avec comme partout en Europe des coupes pour les scènes trop pornographiques, la suite Nymphomaniac II, appelée à prendre l’affiche le 7 février, se voit interdite d’écrans par le Centre national du cinéma roumain. Le distributeur, Indépendence Film, qualifie ce décret de « cas de censure unique en Europe » et entend faire appel de cette décision.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.