Kechiche voudrait remiser La vie d’Adèle

La vie d’Adèle, palmé à Cannes et accueilli là-bas comme un chef-d’oeuvre, est devenu un cauchemar pour son cinéaste. Son actrice Léa Seydoux l’a décrit comme un cinéaste tyrannique et a déclaré avoir eu l’impression d’être tombée dans un traquenard, en évoquant des horaires impossibles, des pressions indues. Sa co-interprète Adèle Exarchopoulos avait dit aussi qu’elle avait trouvé ce tournage éprouvant. Abdellatif Kechiche a fait d’amères confessions au magazine Télérama : « Selon moi, ce film ne devrait pas sortir. Il a été trop sali. Le Palme d’or n’a été qu’un bref instant de bonheur ; ensuite, je me suis senti humilié, déshonoré. J’ai senti un rejet de ma personne que je vis comme une malédiction… » Heureusement, sa sortie est prévue quand même. Au Québec et en France, ce grand film d’amour prendra l’affiche le 9 octobre.