Xavier Dolan en compétition à la Mostra

Le dernier film de Xavier Dolan, Tom à la ferme, a été sélectionné en compétition officielle à la Mostra de Venise.
Photo: Clara Palardy Le dernier film de Xavier Dolan, Tom à la ferme, a été sélectionné en compétition officielle à la Mostra de Venise.

Le Festival international du film de Venise, aussi appelé la Mostra, a procédé jeudi matin au dévoilement de la programmation de sa 70e édition. Tom à la ferme, le plus récent long métrage de Xavier Dolan (Les amours imaginaires, Laurence Anyways), a été retenu en compétition officielle. Plusieurs pointures sont par ailleurs attendues à la Mostra, qui se déroulera du 28 août au 7 septembre.

 

Premier film québécois sélectionné dans le volet compétitif depuis 25 ans (À corps perdu de Léa Pool, c’était en 1988), Tom à la ferme relate le séjour douloureux d’un jeune homme gai, qui, à l’occasion des obsèques de son amant, réalise que ce dernier s’était inventé une vie d’hétérosexuel pour plaire à sa famille. Tour à tour drame psychologique et thriller rural, ce nouveau film coscénarisé par Michel Marc Bouchard d’après sa pièce de théâtre se réclamerait d’un autre ton et d’une autre approche, plus épurés, selon Xavier Dolan, qui tient le rôle principal.

 

À Venise, la compétition risque toutefois d’être forte. En effet, la liste de cinéastes en impose. Se disputeront ainsi les lauriers vénitiens deux habitués du festival, le Britannique Stephen Frears avec Philomena et l’Américain Terry Gilliam avec The Zero Theorem, de même que d’autres noms connus comme Philippe Garrel avec La jalousie, Amos Gitaï avec Ana Arabia, David Gordon Green avec Joe, Jonathan Glazer avec Under the Skin, ou encore Tsai Ming-liang avec Jiaoyou.

 

Lauréat du Lion d’or en 1998 pour le film Mon frère, le cinéaste italien Gianni Amelio revient avec L’intrepido. Le documentariste maintes fois primé Errol Morris présentera The Unknown Known : the Life and Times of Donald Rumsfeld, tandis que le monument de l’animation dite traditionnelle Hayao Miyazaki défendra les (multiples) couleurs de son Kaze tachinu. Vedette américaine bien connue, l’acteur devenu réalisateur James Franco sera lui aussi de la partie avec Child of God, quelques mois à peine après son passage à Cannes avec As I Lay Dying, d’après Faulkner.

 

Vedettes d’hier et d’aujourd’hui

 

Il va sans dire que la vénérable cité lacustre accueillera pour l’occasion un florilège de vedettes, dont Scarlett Johansson, Christoph Waltz, Tilda Swinton, Sandra Bullock et George Clooney. Ces deux derniers sont les têtes d’affiche du drame de science-fiction Gravity, d’Alfonso Cuaron (Y Tu Mamá También, Children of Men), qui ouvrira les festivités, hors compétition. The Canyons, le nouvel opus de Paul Schrader (Mishima, Affliction), scénarisé par Brett Easton Ellis (American Psycho), aura en outre sa première mondiale à Venise. Signalons enfin que la section Classiques de Venise donnera à voir plusieurs oeuvres restaurées en présentation spéciale, dont le classique Main basse sur la ville, de Francesco Rosi, plus pertinent que jamais 50 ans après sa sortie, Sorcerer, le remake par William Friedkin du Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot, et le méconnu Sandra, de Luchino Visconti. La vedette de ce film, Claudia Cardinale, sera l’hôtesse de ce volet parallèle.

 

Fondée en 1932, la Mostra de Venise est le plus ancien festival de cinéma du monde. L’événement demeure également l’un des plus importants avec Cannes, Toronto et Berlin.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

1 commentaire
  • Jean Martinez - Inscrit 25 juillet 2013 09 h 55

    Bonne chance!

    Belle brochette de stars en effet. Mais notre Xavier national est talentueux, alors bonne chance!