Labrecque sur les traces d’Hémon

Le cinéaste Jean-Claude Labrecque (Les smattes, À hauteur d’homme) passera l’été à Péribonka, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, afin d’y tourner un essai documentaire consacré à l’adaptation de Maria Chapdelaine que le cinéaste français Julien Duvivier tourna là-bas en 1934. Du 24 juillet au 4 août, Jean-Claude Labrecque et son équipe revisiteront les lieux du tournage, mais aussi l’oeuvre originelle du romancier Louis Hémon, décédé il y a 100 ans cette année. À noter que Steve Asselin (Mémoires affectives, À l’origine d’un cri) assurera la direction photo du film.

À voir en vidéo