Plus, toujours plus

La trame de ce troisième Iron Man est similaire aux deux premiers films avec, ici, plus d’effets spéciaux et plus d’armures sophistiquées.
Photo: Photos Disney La trame de ce troisième Iron Man est similaire aux deux premiers films avec, ici, plus d’effets spéciaux et plus d’armures sophistiquées.

À Hollywood, l’évolution d’une série de films à succès tient généralement à trois mots : plus, toujours plus. Plus de quoi ? Plus de gags s’il s’agit de comédie, plus de trucages répugnants si l’on parle d’horreur, plus d’explosions s’il est question d’action. Plus de quoi ? Plus d’argent dans le tiroir-caisse ! Malheureusement, avec cette formule toute-puissante, la somme d’originalité déployée est généralement inversement proportionnelle à la quantité de dollars amassés. Ce qui nous amène à Iron Man 3, en 3D faut-il préciser.


Hormis de rares exceptions, peu de longs-métrages flanqués d’un chiffre supérieur à 2 valent le déplacement. Parlez-en à Francis Ford Coppola. Remarquez que son troisième Parrain, malgré ses défauts, a l’air d’un chef-d’oeuvre de raffinement et de maîtrise comparé à cette boursouflure survitaminée qu’est Iron Man 3. La faute en incombe à Shane Black, qui signe la réalisation virtuelle et cosigne le scénario dont l’argument est d’une minceur affligeante. En somme, le héros Tony Stark, alias Iron Man, doit protéger la planète (et sa dulcinée) contre un mégalomane fou furieux. Tiens, n’était-ce pas déjà le prétexte du premier film ? Et du second ? Et d’un million d’autres ?


Oui, mais la différence fondamentale, c’est que cette fois il y a plus d’effets spéciaux et plus d’armures sophistiquées qui font plus de choses ! Même qu’avec 2 heures 10 au compteur, Iron Man 3 est à ce jour l’opus le plus long de la série milliardaire ! N’est-ce pas formidable ? Plus, plus, plus… Et la bonhomie contagieuse de l’original ? Et la fougue polissonne ? Et le rythme allègre ? Envolés. Ou, plutôt, reportés dans la colonne des « moins », puisqu’à Hollywood le cinéma se résume trop souvent à cela : une équation comptable.

 

À voir en vidéo