Aime ton père


	Roy Dupuis et Sabine Timoteo
Photo: Alliance Films
Roy Dupuis et Sabine Timoteo
Achille, 14 ans, n’a jamais connu son père, emprisonné avant sa naissance. Histoire de rendre la chose plus supportable, il l’a imaginé gentleman gangster, à cheval entre Arsène Lupin et Tony Montana. Mais voilà que le paternel sort de prison, et il se trouve que la réalité n’a rien à voir avec le fantasme. Triste lot que celui d’Achille, qui n’en cherchera pas moins à être aimé de cet homme rustre et égocentrique.
 
Un film destiné aux jeunes (sans jouer au prude, on se questionne sur la pertinence de la nudité adulte et ado), Cyanure possédait un potentiel certain, ne serait-ce que par la dimension fédératrice de ses thèmes. Malheureusement, le scénario maladroit dilapide vite ce capital au fil d’épisodes bâclés et souvent en porte-à-faux avec la notion élémentaire de suivi narratif.
 
Derrière la caméra, Séverine Cornamusaz se signale par de bonnes idées, notamment le recours à des séquences en animation manga issues de l’univers intérieur d’Achille, mais la maîtrise technique de la réalisatrice n’est hélas pas à la hauteur de son imagination.
 
Faute d’une direction d’acteurs concertée, les interprètes, généreux et disponibles, paraissent chercher leurs repères entre réalisme et distanciation. Dommage !

 

À voir en vidéo