Les films chouchous de l’année 2012

 

Odile Tremblay


Beasts of the Southern Wild, de Benh Zeitlin (États-Unis)

Bullhead, de Michael R. Roskam (Belgique)

Le cheval de Turin, de Béla Tarr (Hongrie)

Faust, d’Alexandre Sokourov (Russie)

The Master, de Paul Thomas Anderson (États-Unis)

 

François Lévesque

Beasts of the Southern Wild, de Benh Zeitlin (États-Unis)

Bullhead, de Michael R. Roskam (Belgique)

Faust, d’Alexandre Sokourov (Russie)

Las Acacias, de Pablo Giorgelli (Argentine)

Moonrise Kingdom, de Wes Anderson (États-Unis)

 

Martin Bilodeau


À perdre la raison, de Joachim Fosse (Belgique)

The Master, de Paul Thomas Anderson (États-Unis)

Moonrise Kingdom, de Wes Anderson (États-Unis)

Rebelle, de Kim Nguyen (Québec)

Une séparation, d’Asghar Farhadi (Iran)

 

André Lavoie


Beasts of the Southern Wild, de Benh Zeitlin (États-Unis)

De rouille et d’os, de Jacques Audiard (France-Belgique)

The Master, de Paul Thomas Anderson (États-Unis)

Over My Dead Body, de Brigitte Poupart (Québec)

Une séparation, d’Asghar Farhadi (Iran)

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.