Les effets spéciaux de Titanic auraient été bien différents aujourd'hui

Le plus gros modèle réduit du Titanic mesurait 13 mètres de long et avait été conçu pour ressembler à l’original jusque dans ses moindres détails.
Photo: Agence France-Presse (photo) William West Le plus gros modèle réduit du Titanic mesurait 13 mètres de long et avait été conçu pour ressembler à l’original jusque dans ses moindres détails.

Toronto — Le grand manitou des effets spéciaux Erik Nash croit que le Titanic de James Cameron aurait été tourné de manière bien différente aujourd'hui, ce qui aurait été bien dommage, selon lui.

Il n'a rien contre le progrès et les effets spéciaux modernes, mais il affirme qu'il s'ennuiera des anciennes techniques de tournage, dont l'utilisation de modèles réduits, nécessaire pour le film de 1997.

Bien que les modèles réduits n'aient été que de minuscules copies du paquebot de 269 mètres de long — le plus grand au monde lors du naufrage en 1912 —, ils n'en étaient pas moins impressionnants.

Le plus gros modèle réduit mesurait 13 mètres de long et avait été conçu pour ressembler à l'original jusque dans ses moindres détails. Pendant certains des moments-clés du film, notamment pendant le naufrage, c'est le modèle réduit qui a été utilisé.

Selon Nash, le paquebot serait aujourd'hui créé par ordinateur plutôt qu'en version miniature.

La fabrication des modèles réduits, à partir des véritables plans de construction du Titanic, a été une tâche très complexe. Nash affirme avoir été émerveillé par le souci du détail de l'équipe de conception.

Cette attention portée aux détails était une exigence du réalisateur James Cameron, qui voulait que tout soit conforme au véritable Titanic.

«James est unique et ce qui est bien, c'est qu'il sait ce qu'il veut, explique Nash. Il est aussi l'un des hommes les plus intelligents que j'aie rencontrés, il sait beaucoup de choses sur beaucoup de choses. Cela vous force à exceller, parce qu'il connaît le travail de la plupart des gens aussi bien qu'eux-mêmes. Vous ne pouvez donc jamais lui faire croire quoi que ce soit.»

La majorité des effets spéciaux du film étaient spectaculaires pour l'époque, mais ils ont tout de même forcé le réalisateur à faire quelques concessions. Certains des personnages créés par ordinateur en arrière-plan devaient être placés assez loin pour qu'on ne puisse pas voir les détails de leurs vêtements et de leurs cheveux, parce qu'ils ne pouvaient être créés de façon convaincante.

Certains de ces effets n'ont pas bien vieilli, selon Nash, qui croit cependant que la majorité des gens ne le remarqueront pas. «Je crois qu'à certains moments, les personnages créés par ordinateur ne sont pas absolument convaincants, il y a des choses que la plupart des cinéphiles ne remarqueront pas. Mais comme je travaille dans le domaine, il y a des choses que je regarde différemment aujourd'hui que je le faisais jadis.»

Le producteur Jon Landau croit lui aussi que Titanic aurait eu davantage d'effets créés par ordinateur s'il avait été tourné aujourd'hui. Mais il est content qu'une grande partie du film ait été faite de manière traditionnelle, et il croit que cela a aidé à concocter la version 3D de Titanic, qui prendra l'affiche le 4 avril.

À voir en vidéo