Hannibal Lecter et Forrest Gump font leur entrée dans les archives américaines

The Silence of the Lambs (1991), de Jonathan Demme, est un thriller psychologique racontant l’histoire d’un tueur en série cannibale interprété par Anthony Hopkins.<br />
Photo: - Archives Le Devoir The Silence of the Lambs (1991), de Jonathan Demme, est un thriller psychologique racontant l’histoire d’un tueur en série cannibale interprété par Anthony Hopkins.

New York — Hannibal Lecter, Forrest Gump et Bambi ont au moins une chose en commun: leurs aventures cinématographiques ont été choisies par la bibliothèque du Congrès américain pour faire partie des plus importantes archives de films, d'émissions télévisées et d'enregistrements sonores au monde.

The Silence of the Lambs, un thriller psychologique racontant l'histoire d'un tueur en série cannibale, et Forrest Gump, qui met en vedette Tom Hanks dans la peau d'un héros simple d'esprit qui croit que la vie ressemble à une boîte de chocolats, ont tous les deux récolté un grand succès critique et commercial ainsi que l'Oscar du meilleur film dans les années 1990. Quant au dessin animé Bambi, un classique signé Walt Disney, il est l'un des films les plus adorés de tous les temps.

La majorité des 25 titres retenus cette année pour entrer dans les voûtes du National Film Registry sont toutefois moins connus. La sélection, annoncée mardi par la bibliothèque du Congrès, comprend des oeuvres muettes et d'avant-garde de même que des films amateurs.

Créées en 1989 en vertu du National Film Preservation Act, les archives cinématographiques de la bibliothèque du Congrès contiennent 575 productions. Le but n'est pas d'identifier les meilleurs films jamais faits, mais bien de conserver ceux qui ont une importance sur le plan artistique, culturel et historique.

Plus de 2200 productions ont été proposées cette année pour intégrer les archives. Un comité a procédé à une première sélection avant que le bibliothécaire du Congrès, James H. Billington, ne fasse le choix final.

«Ces films ont été choisis en raison de leur importance durable pour la culture américaine, a déclaré M. Billington dans un communiqué. Notre héritage cinématographique doit être protégé parce que ces trésors documentent notre histoire et notre culture et reflètent nos espoirs et nos rêves.»

Parmi les titres retenus cette année figurent The Kid, premier film de Charlie Chaplin lancé en 1921, The Lost Weekend, qui a valu un Oscar au réalisateur Billy Wilder en 1946, Porgy and Bess, adaptation de l'opéra de George Gershwin sortie en 1959, et The Iron Horse, un western réalisé par John Ford en 1924.

Quelques documentaires ont aussi été sélectionnés, dont Crisis: Behind a Presidential Commitment, qui relate la tentative du gouverneur George Wallace d'empêcher deux étudiants afro-américains de s'inscrire à l'Université de l'Alabama et la réponse que lui a faite le président John F. Kennedy à ce sujet.

Certains titres ont également été choisis pour leur valeur artistique. C'est notamment le cas de A Computer Animated Hand réalisé par Pixar Animation Studios en 1971. D'une durée d'une minute, le film est considéré comme l'un des premiers exemples d'animation par ordinateur. On peut y voir une main tourner, se fermer et s'ouvrir, pointer le spectateur et plier ses doigts.

Pour être admis au National Film Registry, les films doivent avoir au moins dix ans.