The Artist en orbite

Le cinéaste français Michel Hazanavicius et Bérénice Bejo, la star féminine de son film, foulaient hier le tapis rouge d'Ex-Centris.
Photo: Pedro Ruiz - Le Devoir Le cinéaste français Michel Hazanavicius et Bérénice Bejo, la star féminine de son film, foulaient hier le tapis rouge d'Ex-Centris.

Le cinéaste français Michel Hazanavicius et Bérénice Bejo, la star féminine de son film, foulaient hier le tapis rouge d'Ex-Centris pour la première montréalaise de The Artist, mais sans la vedette masculine, Jean Dujardin, retourné à Paris après leur tournée promotionnelle américaine.

L'oeuvre muette, en noir et blanc, hommage à l'âge d'or d'Hollywood et vrai bijou cinématographique, moissonne tout sur son passage. Ce film, que personne ne voulait au départ financer, fut accepté en compétition à Cannes in extremis, où il valut à Dujardin le prix d'interprétation masculine. Encensé par la critique et le public, avec près de 1,5 million d'entrées en France, le voici en bonne posture pour viser des nominations prestigieuses aux Oscars. The Artist prendra l'affiche au Québec le 9 décembre.