Deux salles d'Ex-Centris ouvrent en avant-première

Deux des salles du complexe Ex-Centris, la Fellini et le Parallèle, du boulevard Saint-Laurent, seront en activité pour le Festival du nouveau cinéma du 12 au 23 octobre, même si l'inauguration officielle des lieux ne se fera qu'en décembre.

Des travaux sont encore en cours dans la salle Cassavetes, ce qui en bloque toujours l'accès. La salle Fellini, avec la projection de The Tree of Life de Terrence Malick, avait rouvert à la fin juin, mais continuait à recevoir des événements corporatifs. Désormais, sa vocation sera cinéphilique, sans exclure d'autres événements au cours de la journée. Quant à la salle Parallèle, elle n'avait pas cessé ses activités, malgré le changement de vocation du complexe en 2009, par Daniel Langlois.

La corporation du cinéma Parallèle s'appelle désormais Ex-Centris et n'est propriétaire devant notaire des trois salles que depuis une semaine. «On va commencer le montage financier des deux autres salles prévues dans la cour du complexe cet automne», explique Christian Yaccarini, le président du conseil d'administration d'Ex-Centris. Plus petites que les autres, celles-ci seront destinées à servir les films en fin de course.

On se rappelle qu'en avril dernier, la corporation du cinéma Parallèle avait réuni grâce à divers partenaires — la SODEC, la Fondation Daniel Langlois, la Ville de Montréal, les ministères des Affaires municipales et de la Culture — 7,75 millions pour acquérir les salles de l'établissement. Tenu dix ans à bout de bras par son ancien propriétaire, Daniel Langlois, le complexe cinématographique, en devenant multidisciplinaire en 2009, avait laissé désemparés les amateurs de septième art indépendant qui pleuraient sa perte, et retrouveront bientôt leur temple consacré.