Le 3D est toujours aussi populaire au Canada

En dépit de mégaproductions à l’affiche telles que Thor  et Pirates des Caraïbes – La Fontaine de Jouvence, l’intérêt pour le 3D s’est amenuisé au cours des derniers mois aux États-Unis, représentant un décevant 40 à 45 % des revenus. <br />
Photo: Source Paramount En dépit de mégaproductions à l’affiche telles que Thor  et Pirates des Caraïbes – La Fontaine de Jouvence, l’intérêt pour le 3D s’est amenuisé au cours des derniers mois aux États-Unis, représentant un décevant 40 à 45 % des revenus.

Toronto — Tandis qu'Hollywood subit un ralentissement significatif de la vente de billets pour le 3D aux États-Unis, l'exploitant canadien Cineplex affirme que les cinéphiles au nord de la frontière sont toujours attirés par la nouvelle technologie, malgré les prix plus élevés.

Cineplex a indiqué hier que son bénéfice net au deuxième trimestre a chuté de 39 %, à 13,4 millions.

Toutefois, les revenus au guichet de la société de Toronto ont augmenté de 5,2 %, à 151,1 millions, propulsés par plusieurs succès, dont certains offerts en 3D.

Les revenus de concession ont crû de 5,5 %, à 76,2 millions.

Le président et chef de la direction, Ellis Jacob, a soutenu que les gens se précipitaient encore au Canada pour voir les films en 3D, générant ainsi environ 60 % des revenus de la compagnie provenant des ventes de billets pour ce trimestre.

Il s'agit d'une différence importante par rapport aux États-Unis, où l'intérêt pour le 3D s'est amenuisé au cours des derniers mois, représentant une proportion décevante de 40 à 45 % des revenus, en moyenne, en dépit de mégaproductions à l'affiche telles que Pirates des Caraïbes et Thor.

M. Jacob a fait valoir que la vigueur au Canada démontre que le format 3D ne se meurt pas, mais que le ralentissement aux États-Unis a plus à voir avec la fluctuation des prix des billets.

Il a ajouté que les sceptiques devraient jeter un oeil sur les statistiques d'autres pays, où les résultats sont «très similaires» à ceux au Canada.

Le nombre de spectateurs a augmenté de 3,8 % au cours du trimestre, surtout grâce à l'intérêt porté aux mégaproductions Pirates des Caraïbes - La Fontaine de Jouvence, le plus important contributeur de Cineplex, et Lendemain de veille 2 (The Hangover 2).

Ses revenus totaux ont été de 258,4 millions, contre seulement 242,4 millions pour la période correspondante de 2010.

Néanmoins, les résultats de la compagnie ont été affectés par une série de charges non récurrentes liées au fait qu'elle est devenue une société par actions en janvier (elle était auparavant un fonds de revenu).

Cineplex Galaxy exploite


Cineplex Entertainment, qui gère 130 salles, de la Colombie-Britannique au Québec, pour environ 1351 écrans équipés de projecteurs numériques, d'écrans Imax et de systèmes de son et d'images UltraAVX.

La compagnie compte environ 10 000 employés, sous diverses bannières, notamment Cineplex Odeon, Galaxy, Famous Players, Colossus, SilverCity et Cinéma Banque Scotia.

À la Bourse de Toronto, ses actions valaient jeudi 24,23 $, en hausse de 53 cents, ou un peu plus de 2 %, par rapport à leur précédent cours de clôture.
1 commentaire
  • Robert Aird - Abonné 12 août 2011 08 h 10

    Arnaque!

    Le 3D est une grosse arnaque. L'effet 3D est pauvre, comme les couleurs d'ailleurs. Le 3D vaut le coup seulement pour les films d'animation et les productions tournées en vrai 3D comme Avatar. Pas étonnant donc que le public boude le 3D.