En bref - Retour des tournages américains

Montréal, qui «séchait» pas mal du côté des tournages américains depuis deux ans, retrouve les faveurs de Hollywood. En 2008 et 2009, quatre grosses productions seulement avaient choisi la métropole québécoise comme plateau.

Notre dollar battait de l'aile, la crise économique avait réduit le nombre de films américains, tout comme les querelles syndicales à Hollywood. Quoi qu'il en soit, des films comme Upside Down, Immortals, Source Code aident l'industrie montréalaise à reprendre en 2010 le terrain perdu (avec 220 millions de dollars de budgets américains, environ). Plusieurs techniciens, figurants, etc., y trouvent de lucratifs contrats, et les retombées de ces tournages sur la ville (locations, restauration, etc.) font rouler le commerce durant les années de vaches grasses.

À voir en vidéo