En bref - MGM demande la protection des tribunaux de la faillite

Los Angeles — Le studio hollywoodien Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), qui a vu naître James Bond, a demandé, avec le soutien de ses bailleurs de fonds, la protection des tribunaux de la faillite des États-Unis au terme d'un long processus visant à restructurer ses finances.

Le plan devrait permettre à MGM de se sortir la tête de l'eau rapidement. En vertu de celui-ci, MGM doit fusionner avec Spyglass Entertainment, dont les codirigeants seront bientôt à la tête de l'entreprise. Les créanciers de MGM échangeront environ 4 milliards $US en dettes pour des actions dans la nouvelle compagnie.