Sortie en salle aujourd'hui - Les Amours imaginaires soulèvent déjà l'enthousiasme des Français

Xavier Dolan, le chouchou des médias français.<br />
Photo: Remstar Xavier Dolan, le chouchou des médias français.

Paris — Si les entrées en salle sont à la mesure de l'enthousiasme qu'il suscite dans les médias, le film Les Amours imaginaires de Xavier Dolan pourrait bien connaître en France un gros succès, sinon un triomphe.

Soutenu par une impressionnante campagne d'affichage dans les lieux publics, le second long métrage du jeune Québécois prend l'affiche aujourd'hui dans une centaine de salles, dont 15 à Paris. Il débarque sur les écrans précédé par un battage médiatique tout à fait exceptionnel pour un petit film d'auteur au budget modeste (600 000 $), précédé aussi par des critiques qui s'annoncent globalement enthousiastes, voire dithyrambiques.

Celles qui sont déjà parues ne laissent à ce sujet aucun doute. Hier, Le Monde saluait ainsi un «ravissant bijou pop qui se consomme avec un plaisir gourmand», pendant que Le Figaro, sur son site Internet, parlait d'«un film emballant pour ceux, bien sûr, qui n'ont pas oublié leurs 20 ans».

Ces commentaires viennent s'ajouter au concert de louanges déjà entonné dans la presse magazine, notamment dans Elle, Le Point ou Première, qui juge que «ce cinéma-là n'est pas jeune: il EST la jeunesse».

Si Les Amours imaginaires emballent la critique, Xavier Dolan, venu faire en personne la promotion de son film la semaine dernière, est apparu comme le chouchou des médias. Le magazine féminin Elle a même consacré un article au «look branché» de ce «cinéaste unique et déroutant», s'attardant sur sa coiffure, ses chemises et ses lunettes...

Dans ce tableau, l'influent hebdo culturel Les Inrockuptibles fait figure d'inconditionnel, lui qui a publié sur quatre pages un portrait (évidemment) enthousiaste de Dolan. Le Monde a aussi ajouté un portrait à sa critique, Libération doit lui consacrer, dit-on, sa prestigieuse dernière page et Télérama l'a récemment sélectionné parmi les artistes à suivre cette année...

De leur côté, les plateaux de radio et de télévision (notamment Le Grand Journal de Canal Plus, où officie la Miss météo québécoise Charlotte Le Bon) se sont arraché ce «jeune homme cultivé qui aime la "force compendieuse des silences"», comme l'a souligné Le Point.

Les Amours imaginaires sont d'ores et déjà un triomphe critique. Reste à voir si le public en fera un succès commercial. Pour Xavier Dolan, quoi qu'il en soit, la partie est déjà gagnée. Le réalisateur prépare son troisième film, dont l'acteur français Louis Garrel sera la vedette. Budget: neuf millions de dollars. MK2, qui distribue Les Amours imaginaires en France, coproduira le film.