En bref - Précision dans le dossier faillite des Productions Virage

Marcel Simard, à la tête des Productions Virage, boîte de documentaires qui vient de se placer sous la protection des tribunaux, tient à apporter certaines précisons à l'article publié hier dans Le Devoir. Des petits créanciers, artisans, techniciens, etc., craignent d'être lésés après avoir travaillé pour des films sans honoraires au bout.

«Je fais tout [ce qui est] en mon pouvoir pour que les artisans et pigistes ne soient pas pénalisés, leur répond-il. Et je pense que j'y parviendrai.»