Laurent Tirard aux commandes du prochain Astérix

Il y eut bataille à laquelle participaient Thomas Langmann et Luc Besson, mais Anne Goscinny (fille de René) et les éditions Albert-René ont tranché: c'est Laurent Tirard, derrière le film Le Petit Nicolas (grand succès en France), qui adaptera Astérix chez les Bretons aux côtés de la société de production Fidélité. Tirard coécrira le scénario avec Grégoire Vigneron.

Il s'agit du quatrième Astérix issu des dessins d'Albert Uderzo et des textes de René Goscinny, transposé au cinéma avec acteurs. Le défunt Claude Berri avait produit les deux premiers, dont l'amusant Mission Cléopâtre, coécrit par Alain Chabat, Frédéric Forestier et Claude Zidi. C'est le fils de Berri, Thomas Langmann qui produisit et coréalisa le troisième film: Astérix aux Jeux olympiques, mégaproduction très lourdingue reçue avec une volée de bois vert par la critique sans récolter les dividendes espérés. D'où sans doute, l'échec de Langmann à remettre le couvert.

Les trois premiers Astérix s'offraient une vedette commune: Gérard Depardieu dans la peau du célèbre porteur de menhir, ami du petit futé. Astérix pour sa part, d'abord incarné par Christian Clavier, était remplacé la dernière fois par Clovis Cornillac. Mais tout ce beau monde avait signé un contrat d'exclusivité avec Langmann. Ils ne pourront donc pas jouer dans Astérix chez les Bretons. Les paris sont ouverts sur l'identité des futurs interprètes. Gérard Depardieu était réputé irremplaçable, mais des noms circulent pour lui succéder: Kad Merad, Gérard Jugnot, Alain Chabat, Vincent Cassel, Jean Dujardin, etc., sans qu'ils aient la carrure et l'aura de leur prédécesseur.