En bref - Films canadiens à Slamdance et à Sundance

Dix films canadiens seront présentés au Festival du film de Slamdance dans l'Utah, du 21 au 28 janvier.

En première mondiale: Snow & Ashes de Charles-Olivier Michaud et en première internationale: The Wild Hunt d'Alexandre Franchi. Le documentaire Rocksteady: The Roots of Reggae de Stasha Bader sera du lot. Les courts métrages Danse macabre de Pedo Pires, His White Eyes de Betty When wen Jiang, Junko's Shamisen de Sol Freidman, Latte America d'Embargo Productions, Love & Volts de Normand Daneau, Massacrator de Pierre Ayotte et Planet Sun: The Tan-Fastic Adventures of Shay & Stay de Matt Atkinson sont également retenus à Slamdance. En plus des cinq longs métrages nationaux déjà annoncés, six courts métrages canadiens sont au menu du prochain Festival de Sundance cette fois. Il s'agit de Vive la rose de Bruce Alcock, Tungijuq de Félix Lajeunesse et Paul Raphaël, Runaway de Cordell Barker, Rains de David Coquard-Dassault, The Art of Drowning de Diego Maclean, The Armoire de Jamie Travis.

À voir en vidéo