Crédits d'impôt bonifiés pour les tournages étrangers - La province courtise les producteurs

Québec — Québec a fait monter les enchères, hier, en vue d'attirer chez nous davantage de grosses productions cinématographiques.

S'ils choisissent le Québec plutôt qu'un autre lieu de tournage, les producteurs étrangers auront droit à un crédit d'impôt bonifié, qui s'appliquera désormais à toutes leurs dépenses admissibles de production, et pas seulement aux salaires comme auparavant.

Jusqu'à maintenant, le crédit d'impôt remboursable offert aux producteurs atteignait 25 % des salaires de la production.

Ainsi, dans la lutte interprovinciale, le Québec devient le leader canadien quant à l'aide fiscale consentie aux producteurs étrangers pour les convaincre de tourner leurs films chez nous, indique une source au ministère des Finances. Québec cherche ainsi à regagner le terrain perdu en la matière et à améliorer sa position concurrentielle, à l'échelle nationale et internationale, quant aux sites privilégiés des lieux de tournage des mégaproductions hollywoodiennes.

L'annonce survient «au moment même où la concurrence internationale s'intensifie, ce qui aura certainement un impact positif sur la promotion des attraits du Québec auprès des producteurs américains», a indiqué le commissaire Hans Fraikin.

À voir en vidéo