Remise des prix des Rendez-vous du cinéma québécois - Ce qu'il faut pour vivre, de Benoît Pilon, remporte le prix du meilleur long métrage

Le film Ce qu'il faut pour vivre, de Benoît Pilon, a remporté hier le prix de l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) du meilleur long métrage québécois de 2008, lors de la clôture des 27es Rendez-vous du cinéma québécois.

Comme le veut la tradition, les Rendez-vous ont décerné leurs propres prix et accueilli, pour la septième fois, l'AQCC, qui décernait aussi ses prix.

Le prix Pierre et Yolande Perreault du meilleur espoir documentaire a été remis à Richard Brouillette pour L'Encerclement. La démocratisation dans les rets du néolibéralisme, avec mention spéciale à Une tente sur Mars, de Marc Bureau et Luc Renaud.

Alexandra Grimanis a remporté le prix de la création artistique du CALQ pour Lucky Girl; Entre l'arbre et l'écorce, de Kevin Papatie, a reçu une mention spéciale.

Le prix à l'innovation ONF a été décerné à Ky Nam Le Duc pour Terre des hommes et le prix Coop vidéo a été remis à Anne Emond pour L'Ordre des choses.

Le prix OFQJ/Rendez-vous a été remporté par le film Three Mothers de Daniel Schachter. Quant au prix Vox-Premières Vues, il a été décerné à Benjamin Gueguen pour son film Babylone, avec mention spéciale à Épineux de Julie Massy.

Les autres prix de l'AQCC sont les suivants. Meilleur court ou moyen métrage de fiction: Mon nom est Victor Gazon de Patrick Gazé, avec mention spéciale au Noeud cravate de Jean-François Lévesque. Meilleur court ou moyen documentaire: Dieu a-t-il quitté l'Afrique? de Musa Dieng Kala, avec mention spéciale à The Man Who Crossed the Sahara de Korbett Matthews.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.