27e Festival international des films sur l'art - Voyage dans les coulisses de la création

Le porte-parole du FIFA et comédien James Hyndman présentait la programmation avec le directeur et fondateur du festival, René Rozon.
Photo: Jacques Grenier Le porte-parole du FIFA et comédien James Hyndman présentait la programmation avec le directeur et fondateur du festival, René Rozon.

Présentant 280 films en provenance d'une trentaine de pays, le Festival des films sur l'art, avec René Rozon toujours à sa proue, repart sur ses rails du 19 au 29 mars. C'est le comédien James Hyndman qui en est le porte-parole cette année. En pièce d'ouverture: Mort à Venise: un voyage musical avec Louis Lortie de Mathieu Roy, double chant d'amour du pianiste pour l'histoire musicale et la Cité des Doges. Clôturant la marche: Maestro: portrait of Valery Gergiev d'Allan Miller, profil et entretiens avec le célèbre chef d'orchestre russe.

Ce sont 46 films de 17 pays qui atterrissent en compétition, dont dix oeuvres canadiennes (sept québécoises). Un record. Parmi celles-ci: Félix de Jean-Claude Labrecque, sur le barde de l'île d'Orléans, et Quand Shakespeare trompe l'oeil d'Anne Henderson, sur un retraité d'Ottawa persuadé de détenir le seul portrait authentique de Shakespeare. Parmi les productions étrangères: Infinite Space: The Architecture of John Lautner, de l'Américain Murray Grigor, sur les oeuvres phares de l'architecte visionnaire. Le critique d'art français Michel Nuridsany présidera le jury aux côtés de la documentariste américaine Barbara F. Freed, du réalisateur québécois Pierre Houle, de l'homme de théâtre montréalais Claude Poissant et du réalisateur montréalais d'origine allemande Werner Volkmer.

Dans le volet Panorama international, embrassant tous les arts, des films comme Benoîte Groult. Le temps d'apprendre à vivre du Français Jean-Baptiste Martin et Le Colombo de l'art des Québécois Yves Bernard et Bernard La Frenière, sur Alain Lacoursière, détective expert en vol et contrefaçon d'oeuvres d'art. Un hommage sera rendu au grand cinéaste d'art suédois Anders Wahlgren, avec quinze de ses films. Versant vidéo, le FIFA donne un coup de chapeau au groupe canadien General Idea. Dans la section Le temps retrouvé, une vingtaine de films soutenus par l'Arts Council of England, et quinze films rares tirés du Fonds de films sur l'art du Musée du Louvre.

Artv a accentué sa collaboration avec le FIFA. La chaîne présentera, entre autres, la soirée d'ouverture et attribuera deux prix lors de la cérémonie de clôture.