En bref - Clint Eastwood reçoit une Palme d'or hommage

Le Festival de Cannes, par la voix de son président Gilles Jabob et de son délégué général Thierry Frémaux, remettait hier une Palme d'or au cinéaste et acteur américain Clint Eastwood.

Celui-ci était de passage à Paris pour la sortie de son dernier film, Gran Torino. Ils ont salué un auteur majeur, qui réalise à lui seul «la synthèse du classicisme et de la modernité du cinéma américain». Très souvent présent au grand rendez-vous français du cinéma, Eastwood y a présenté pour la première fois en 1985 Pale River. Il revint avec Bird, White Hunter, Black Heart, Mystic River et Changeling l'année dernière. Souvent en compétition, Eastwood était toujours reparti bredouille. Mais en mai dernier, le jury lui avait décerné, ainsi qu'à Catherine Deneuve, un prix spécial. Forest Whitaker y avait remporté aussi un prix d'interprétation pour son rôle dans Bird, en 1988. Mince moisson pour Eastwood, dont le festival entend visiblement réparer l'injustice. En 1997, lors du 50e anniversaire de la manifestation cannoise, Ingmar Bergman, qui n'avait jamais non plus reçu de Palme d'or, s'était vu remettre la palme des palmes sur la Croisette, en son absence d'ailleurs, histoire de corriger une impardonnable lacune. Les jurys sont indépendants de la direction du festival et celle-ci n'est pas toujours d'accord avec certains palmarès.

À voir en vidéo