Salade de saison mal assaisonnée

Liam Neeson dans L’Enlèvement, de Pierre Morel.
Photo: Liam Neeson dans L’Enlèvement, de Pierre Morel.

Mais que diable est allé faire Liam Neeson dans cette galère? L'acteur de Schindler's List, de Michael Collins et de Kinsey s'est fourvoyé dans ce thriller d'action très mineur, où il incarne un ancien agent des services secrets américains qui met tout en oeuvre pour sauver sa fille kidnappée à Paris par des réseaux crapuleux. Un vrai James Bond, sans l'arsenal de gadgets. Rien n'est à l'épreuve du héros, capable de trucider coup sur coup dix fiers à bras, à l'arme blanche, au pistolet ou en mettant à profit sa connaissance des arts martiaux.

Quand Luc Besson participe à un projet, il ne fait pas en général dans la dentelle, surtout depuis une dizaine d'années. Le cinéaste de Nikita et du Cinquième élément, Français bien installé à Hollywood, est coscénariste et producteur de ce Taken, salade de saison mal assaisonnée.

Traite des Blanches par la mafia albanaise à Paris, mondialisation du trafic humain, les thèmes de l'heure sont au poste, avec une phobie américaine de l'altérité: le danger pour une jeune Californienne de s'aventurer dans une Europe menaçante.

Les amateurs d'action y trouveront peut-être leur compte, en prenant la chose au second degré. Les cascades sont efficaces, les rebondissements incessants, Liam Neeson conserve à tout le moins son charisme, mais la jeune Maggie Grace, qui incarne sa fille adolescente, se voit réduite à des gambades enfantines pour bien marquer sa condition de pure jeune fille. Mais, comme elle n'a pas 12 ans, la voici dépeinte comme une vraie demeurée. C'est le scénario, à aucun moment crédible, qui interloque. Que ce père qui a assassiné au moins 40 personnes, dont un officier de police français, prenne tranquillement l'avion à Paris pour retourner chez lui, une fois son exploit accompli, sans être arrêté au détour, cela n'est pas la moindre des invraisemblances au menu, dont on vous épargne la liste.

***

Taken (L'Enlèvement)

Réalisation: Pierre Morel. Scénario: Luc Besson, Robert Mark Kamen. Avec Liam Neeson, Maggie Grace, Leland Orser, Jon Gries, David Warshofsky, Katie Cassidy, Holly Valance, Famke Janssen. Image: Michel Abramowicz. Montage: Frederic Thoraval. Musique: Nathaniel Mechaly.

À voir en vidéo