La soirée aura lieu malgré la menace de guerre - Sécurité renforcée pour les Oscars

Hollywood — Les Oscars se préparent dans l'incertitude à Hollywood et au milieu de mesures de sécurité renforcées, en raison des craintes d'attentat liées au déclenchement imminent de la guerre en Irak.

Hier matin, une bonne partie des rues entourant le théâtre Kodak, où sera organisée la grande fête du cinéma américain, étaient fermées à la circulation, tant par mesure de précaution que pour simplifier l'organisation de la soirée.

«La sécurité a toujours été une priorité pour les Oscars» et encore plus cette année alors que «la guerre est dans tous les esprits», a déclaré une porte-parole de l'Académie du cinéma, Leslie Unger.

Les organisateurs des Oscars prévoyaient toujours hier que la soirée aurait lieu dimanche soir, soulignant le gigantesque effort d'organisation mené depuis des mois pour une cérémonie retransmise dans le monde entier et impliquant des milliers de personnes, des fleuristes en passant par les traiteurs, les acteurs, les techniciens....

«Les Oscars sont prévus dimanche 23 à 5h30 locales», avait affirmé lundi Gil Cates, producteur de la cérémonie, rejetant l'idée que la guerre contre l'Irak vienne contrarier ces plans.

Mais lundi soir, le président américain, George W. Bush, a donné un ultimatum de 48 heures à Saddam Hussein pour qu'il quitte l'Irak, faute de quoi les États-Unis lanceront une guerre au moment qu'ils choisiront. L'ultimatum expire mercredi soir, quatre jours avant les Oscars.

Le président Bush a également évoqué la possibilité d'attentats contre les intérêts américains en réponse au déclenchement de cette guerre, et ajouté qu'il avait demandé la mise en place de mesures de sécurité supplémentaires dans le pays.

Autour du théâtre Kodak, la police de Los Angeles a d'ores et déjà prévu d'installer plusieurs tireurs d'élite, ainsi que des policiers appartenant à sa nouvelle unité du département de la Sécurité intérieure.

«Comme la guerre paraît proche, nous pensons mettre en place une alerte pour les Oscars, ce qui veut dire que nous aurons plus de policiers pour assurer la sécurité des lieux», a déclaré un porte-parole de la police de Los Angeles, Jason Lee.

Comme l'an dernier, où la crainte terroriste était également omniprésente après les attentats du 11 septembre, les invités aux Oscars devront passer à travers des portiques de détection, installés à même le tapis rouge, et accepter des fouilles.

La police fédérale sera également présente discrètement au coeur de la fête, et l'espace aérien sera fermé au-dessus d'Hollywood pour éviter toute menace venue du ciel.