En bref - Quarante ans de cotes

Il y a 40 ans, Robert-Claude Bérubé créait l'échelle d'évaluation de l'agence de presse cinématographique. MEDIAFILM.CA est toujours au poste, et bien des télé-horaires de la province (L'Agenda, Voilà, TV-Hebdo) ainsi que plusieurs sites Web, de même que le Guide DVD annuel de la Boîte noire, utilisent cette échelle de 1 (chef-d'oeuvre) à 7 (navet), qui aide les cinéphiles à faire leurs choix.

Jusqu'en 1967, les films recevaient des cotes morales, devenues à cette époque risibles et désuètes. En janvier 1968, Robert-Claude Bérubé, à la tête du Service information-cinéma de l'Office des communications sociales, a créé ce système de cotes, basé sur la valeur artistique des oeuvres cinématographiques. Martin Bilodeau, critique de cinéma au Devoir, en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.