En bref - Soderbergh, Liberace et Douglas

Los Angeles — Le réalisateur américain Steven Soderbergh veut adapter au cinéma la vie du pianiste Liberace, connu pour son mode de vie flamboyant et ses tenues kitsch, avec Michael Douglas dans le rôle principal, a rapporté hier la presse spécialisée de Hollywood.

Soderbergh souhaite également recruter Matt Damon pour tenir le rôle de Scott Thorson, qui avait poursuivi Liberace au civil en 1982, lui demandant une pension au titre des cinq ans pendant lesquels il aurait été son compagnon. Liberace, décédé en 1987 des suites du virus du sida à l'âge de 67 ans, avait toujours nié être homosexuel. Un scénariste a été embauché pour rédiger le scénario du film, que Soderbergh ne devrait pas tourner dans l'immédiat, selon le quotidien Variety. Soderbergh, Palme d'or à Cannes à 26 ans pour Sexe, mensonges et vidéo en 1989, a depuis alterné productions intimistes et grands succès au box-office: Erin Brockovich, la série des trois Ocean's, avec George Clooney, ou Traffic, qui lui a valu l'Oscar du meilleur réalisateur en 2001. Son dernier film, Che sur Che Guevara, vient de sortir en Europe.

À voir en vidéo