Les Percéides, dans le ciel et la ville de Percé

Du 8 au 11 août prochain, le ciel de Percé sera tapissé d'étoiles filantes et la ville sera illuminée par le septième art. C'est à cette occasion qu'aura lieu la première édition des Percéides, un nouvel événement cinématographique et artistique au coeur de la Gaspésie.

Ce coup d'envoi débute par un coup de chapeau à la prestigieuse Quinzaine des réalisateurs de Cannes, qui fêtait ses 40 ans au printemps dernier. Pour l'occasion, la programmation de l'événement sera en partie composée d'oeuvres québécoises (L'Eau chaude, l'eau frette d'André Forcier, Le Déclin de l'empire américain de Denys Arcand, Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon, etc.) et internationales (Elle s'appelle Sabine de Sandrine Bonnaire, Occident de Cristian Mungiu, Benny's Video de Michael Haneke, etc.) qui ont marqué l'histoire de ce célèbre rendez-vous cannois. C'est d'ailleurs dans le cadre des Percéides que l'on pourra voir, en primeur nord-américaine, le documentaire 40X15, d'Olivier Jahan, évoquant les grands moments de la Quinzaine par ceux qui l'ont fondée et les réalisateurs qui l'ont fréquentée.

En plus de ce regard rétrospectif, deux invités de marque seront de passage à Percé: Pierre-Henri Deleau, le fondateur et premier délégué de la Quinzaine, et le cinéaste Jean-Claude Labrecque, qui présentera Infiniment Québec, son hommage à sa ville natale dont on célèbre cette année le 400e anniversaire de fondation.

Tandis que les cinéphiles pourront se transformer en observateurs d'étoiles grâce au Club d'astronomie de la baie des Chaleurs, deux jeunes architectes, Joël Larouche et Chloé de Wolf, vont construire une installation éphémère où se conjugueront le ciel, le vent et la mer. Ce carrefour cinématographique se conclura en beauté, et en émotion, avec la présentation spéciale du nouveau film du cinéaste français Cédric Klapisch, Paris.

La majorité des activités du festival gaspésien se dérouleront dans ce qui fut autrefois le Centre d'interprétation de la faune, deux magnifiques bâtiments qui retrouvent vie grâce aux organisateurs des Percéides. Tout cela en plus d'une projection gratuite en plein air de Cinéma Paradiso, de Giuseppe Tornatore, sur la plage de Percé, et bien d'autres surprises.

Pour plus de renseignements sur la programmation, l'horaire et les tarifs, consultez le site: www.perceides.ca.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.