Entre les murs, une Palme d'or déjà vendue à 43 pays

François Begaudeau et sa classe, dans Entre les murs
Photo: Agence France-Presse (photo) François Begaudeau et sa classe, dans Entre les murs

Paris — Le film français Entre les murs de Laurent Cantet qui vient d'obtenir la Palme d'or à Cannes, et a reçu un très bon accueil critique, a déjà été vendu à 43 pays et des négociations sont en cours pour le distribuer dans des dizaines d'autres, dont les États-Unis.

«Le film est vendu dans 43 pays», a dit à l'AFP la directrice générale de Memento films international, Émilie Georges, confirmant des informations du quotidien Le Monde. «Nous sommes en négociations avec le reste de la planète».

«On souhaite prioritairement vendre aux États-Unis, où on est en négociation avec plusieurs sociétés d'envergure» pour le distribuer, a-t-elle ajouté.

«C'est vraiment le pays sur lequel l'impact d'une Palme d'or est très important, d'autant plus que avec ce film, [ces sociétés] entrevoient la perspective des Oscars et des Golden globes», a souligné cette responsable.

Mi-documentaire mi-fiction, Entre les murs plonge dans le quotidien d'une classe de collège parisien où un jeune professeur de français s'efforce d'enseigner à ses élèves une langue différente de la «tchatche».

Il a reçu un très bon accueil des critiques et des acheteurs potentiels. Lors des projections de marché à Cannes, «tous sont sortis unanimes sur le film, lui trouvant une énergie énorme, une pertinence forte sur le rapport à l'éducation», a assuré Émilie Georges.

Le film doit sortir sur les écrans en France le 15 octobre, et dans de nombreux pays européens quelques semaines plus tard. «Il y a des territoires pour lesquels on ne se précipite pas, parce qu'on ne souhaite pas leur montrer le film sur un DVD, par exemple la Chine, la Russie pour cause de piratage», a expliqué Emilie Georges.