En bref: Séraphin compte son or

Un homme et son péché, l'adaptation réalisée par Charles Binamé du roman de Claude-Henri Grignon, triomphe sur nos écrans.

Le film a engouffré lors de son premier week-end un million de recettes au guichet. Il est vrai qu'il était sorti également sur un nombre record d'écrans, soit 123. L'histoire de Séraphin a atteint, durant cette fin de semaine, le premier rang des recettes au Québec, le 4e au Canada (même s'il n'est sorti qu'au Québec) et il s'inscrit dans le Top 20 en Amérique du Nord. Un homme et son péché a également accumulé la plus forte moyenne de spectateurs par écran au Québec. Son distributeur Alliance Atlantis Vivafilm avait investi un budget promotionnel record pour un film québécois, soit un million de dollars.