Cinéma - Des primeurs au Festival du film de l'Outaouais

Les cinéphiles seront choyés lors du 9e Festival du film de l'Outaouais, du 15 au 23 mars prochain. Ils pourront y voir en primeur Le Caïman de Nani Moretti, Ne le dis à personne de Guillaume Canet (lauréat de quatre César samedi dernier) et Quand j'étais chanteur, avec Gérard Depardieu et Cécile de France, ainsi que plusieurs films pour lesquels aucune date de sortie n'est encore prévue au Québec, dont Napoléon et moi, avec l'impérial Daniel Auteuil dans le rôle de l'empereur, et Le Lièvre de Vatanen, une coproduction France-Belgique-Bulgarie qui réunit Rémy Girard et Christophe Lambert.

Le festival s'ouvrira sur The Danish Poet, lauréat de l'Oscar 2007 du meilleur court métrage d'animation, suivi de La Vie en rose, le film d'Olivier Dahan dans lequel Manon Cotillard interprète le rôle d'Édith Piaf. La soirée de clôture fera place à la comédie de Pascal Thomas intitulée Le Grand Appartement, avec Laetitia Casta et Pierre Arditi, ainsi qu'à un autre court métrage d'animation produit par l'ONF, L'homme qui attendait. Après avoir rendu hommage à Denise Filiatrault et à Charles Binamé en 2005 et en 2006, le FFO honorera cette année Guy Gagnon, président du conseil et chef de la direction d'Alliance Atlantis Vivafilm, ainsi que son collègue Patrick Roy, qui occupe le poste de président au sein de la même entreprise.

Comme c'est maintenant son habitude, le Festival du film de l'Outaouais présentera une rétrospective des films québécois de l'année et offrira aussi aux cinéphiles de l'Outaouais l'occasion de voir plusieurs films sortis en 2006 qui n'ont pas encore été présentés à Gatineau, tels qu'Emmenez-moi, After the Wedding, Kamataki, Les Particules élémentaires et L'Immeuble Yacoubian. Pour plus de renseignements, consultez le site officiel du FFO au www.offestival.com.

Collaboratrice du Devoir

À voir en vidéo