Téléfilm finance dix nouveaux longs métrages

Dix projets en français ont reçu le feu vert du Fonds du long métrage de Téléfilm Canada, où plusieurs cinéastes s'étaient cogné le nez au cours des derniers mois.

Philippe Falardeau, le grand vainqueur des derniers Jutra, se sentait hier grand privilégié. «C'est ma semaine, s'exclamait-il, mais je sens désormais comme une pression... » C'est pas moi je le jure, adaptation d'un roman de Bruno Hébert qu'il a scénarisé et veut réaliser, vient de recevoir l'aval de Téléfilm.

Autres projets agréés: La Cité des ombres, scénarisé et réalisé par Kim N'Guyen (cinéaste du Marais), un drame de guerre situé en Afrique du Nord, en 1865, coproduit avec la France.

Le Cruising Bar 3 de Robert Ménard et Michel Côté est également retenu, show solo de séducteur avec Michel Côté tenant plusieurs rôles.

Dédé, à travers les brumes, de Jean-Philippe Duval (Matroni et moi), remontera le cours du destin du défunt et regretté Coloc Dédé Fortin.

Sur un scénario de Ken Scott, Les Doigts croches, de Frédéric Berthe, allie une histoire de bandits et de pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Claude Meunier voit son projet de Grand Départ accepté, une histoire de quinquagénaire qui quitte sa femme pour une jeune poulette.

Le comédien Luc Picard, qui avait déjà réalisé L'Audition, revient avec Il faut prendre le taureau par les cornes, sur un scénario du conteur Fred Pellerin, une comédie fantastique qui met en scène un conteur québécois et maintes sorcières.

Léa Pool est de la sélection également avec Pieds nus, sur un scénario d'Isabelle Hébert; un film d'apprentissage qui se déroule au cours des années 70.

Certains de ces projets auront besoin aussi du soutien de la SODEC; on attend la liste des élus sur le front québécois.

En attendant, à Téléfilm, certains projets furent refusés, ceux notamment de Denis Villeneuve (Polytechnique), un cinéaste qui n'a pas tourné depuis sept ans, de Louis Bélanger, de Robert Morin, ainsi que Grande Ourse de Patrice Sauvé.

À voir en vidéo