11e Festivalissimo - Rendez-vous ibéro-latino-américain au Cinéma du Parc

C'est au Cinéma du Parc qu'auront lieu les projections de Festivalissimo, qui roule à Montréal pour une onzième année avec des oeuvres en langues portugaise et espagnole.

Du 1er au 15 mars, le rendez-vous ibéro-latino-américain est présenté avec des films sous-titrés en anglais ou en français. Son porte-parole 2007 est le comédien montréalais d'origine guatémaltèque Luis Oliva.

En ouverture: El Camino de San Diego, de l'Argentin Carlos Sorin, qui concourt aussi pour El Sol du meilleur film. Également en sélection officielle: Princesas, de l'Espagnol Fernando León de Aranoa, lauréat de trois Goyas 2006, Cidade Baixa du Brésilien Sergio Machado et Made In USA de la Péruvienne Claudia Llosa.

Festivalissimo présente aussi une section «Los Classicos» avec des films inédits au Québec, tels 25 Watts de Juan Pablo Rebella et Pablo Toll ainsi que La Cienaga de l'Argentine Lucrecia Martel. Le volet «Latinos del Norte» met quant à lui en lumière les talents canadiens, parmi lesquels Revolución de Charles Gervais, sur le Venezuela du règne d'Hugo Chávez. Dans la section «Los Cortos», des courts métrages de plusieurs pays projetés lors de la Nuit blanche de Montréal, le 3 mars.

Des spectacles font partie du rendez-vous. Les Midis Festivalissimo s'offrent en musique et en danse du 6 au 9 mars à la Place Alexis-Nihon entre 12h et 14h. Le 7 mars, à la cinquième salle de la Place des Arts, la chanteuse mexicaine Tonana fusionne musiques traditionnelle et contemporaine.

En clôture de Festivalissimo, le 11 mars, la traditionnelle Noche Loca fera danser les festivaliers avec La Gran Orquesta Cubana, qui rend hommage aux maîtres de la musique cubaine, de Celia Cruz à Ibrahim Ferrer.

Elisa Pierna et Yuri Berger portent l'événement à bout de bras avec de très modestes subventions.

À voir en vidéo