En bref - Rideau sur les RIDM

C'est The Fisherman and The Dancing Girl du Russe Valery Solomin qui est reparti dimanche avec le grand prix Caméra stylo des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM).

Le jury a toutefois pris le soin de réserver deux mentions spéciales, l'une à Paul dans sa vie de Rémi Mauger (France) et l'autre à Un fleuve humain de Sylvain L'Espérance (Québec). Le public a pour sa part préféré la production américaine Encounter Point. Le prix Caméra au poing est allé au Voyage de Nadia (Québec) tandis que le jury du prix Écocaméra a couronné le film autrichien Our Daily Bread. Enfin, c'est Smiling in a War Zone (Danemark) qui a reçu le prix Première caméra. Le rideau est tombé dimanche sur les RIDM avec la première nord-américaine du film Le Paradis d'Arthur, réalisé par Luc Beauchamp.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.