Zocalo soutient l’art imprimé depuis 30 ans

Catherine Couturier
Collaboration spéciale
Zocalo offre à ses membres de l’équipement spécialisé dans son atelier d’impression en gravure traditionnelle et dans son atelier d’impression numérique.
Photo: Jean-Michael Seminaro Zocalo offre à ses membres de l’équipement spécialisé dans son atelier d’impression en gravure traditionnelle et dans son atelier d’impression numérique.

Ce texte fait partie du cahier spécial Culture Montérégie

Zocalo est un centre d’artistes autogéré consacré à la production d’art imprimé, qui offre à ses membres de l’équipement spécialisé dans son atelier d’impression en gravure traditionnelle (creux et relief) et dans son atelier d’impression numérique. Cette année, le centre compte 70 membres, tous des artistes professionnels ou en voie de professionnalisation.

Soutenant l’évolution de l’art imprimé, Zocalo propose des activités de formation, un programme de résidence et un service de mentorat. Sans être un centre de diffusion, Zocalo fait tout de même connaître ses membres grâce à des expositions à l’atelier ou hors ses murs. Lorsque le financement le permet, le centre documente également l’évolution des pratiques en art imprimé et l’hybridité des pratiques, qui mêle l’art imprimé à d’autres médias.

Pour souligner le trentenaire de Zocalo, l’exposition La foire à l’œuvrea été inaugurée le 5 mai dernier. Cette expo-vente, qui se déroule jusqu’au 2 juin, permettra de soutenir le centre, puisque la moitié des profits des œuvres vendues sera remise au Centre (et l’autre moitié, aux artistes). Quarante membres actuels et passés ont accepté d’y participer. Le 5 mai a aussi été l’occasion de lancer une campagne de financement originale : un programme d’abonnement annuel à des œuvres d’art. Les abonnés recevront trois œuvres, de trois artistes différentes, dans la prochaine année.

Faire briller les artistes locaux

Une deuxième exposition souligne l’anniversaire : l’exposition Tête-à-tête rassemble des duos d’artistes qui ont créé des œuvres d’art public. Les œuvres des duos, sur le thème de l’intergénérationnalité, seront visibles dans quatre lieux publics de Longueuil jusqu’au 29 mai.

Zocalo a également développé un programme de médiation culturelle avec des OBNL en santé mentale, des écoles, etc., ce qui permet à des populations diversifiées de découvrir les arts imprimés.

Fort de ses 30 ans d’existence, le centre occupe une place importante dans le paysage artistique de la région. « Nous demeurons le seul centre d’artistes en art imprimé de la Montérégie », précise la coordonnatrice, Celia Destemberg. Zocalo doit donc continuerà interagir avec les acteurs du milieu et les partenaires, tout en sensibilisant la population du territoire montérégien. « Il est important de créer des liens avec la communauté, au-delà de la diffusion, car l’art, c’est bénéfique pour l’âme ! » souligne-t-elle.

À voir en vidéo