Entre souvenir et plaisir au Musée McCord

Gabrielle Tremblay-Baillargeon
Collaboration spéciale
L’exposition Univers enchantés, qui met en valeur les vitrines mécaniques de Noël du magasin Ogilvy
Photo: Studio OSA L’exposition Univers enchantés, qui met en valeur les vitrines mécaniques de Noël du magasin Ogilvy

Ce texte fait partie du cahier spécial Noël au musée

Le musée montréalais, qui a pour mission de faire rayonner l’histoire de la métropole et de ses communautés, propose une panoplie d’expositions et d’activités qui se prêtent parfaitement aux sorties en famille. Tour d’horizon.

Pour commencer, rappelons que le temps des Fêtes sera l’occasion idéale de s’offrir le Musée McCord puisque, pour célébrer son 100e anniversaire, il procurera à son public le plus grandiose des cadeaux, à savoir l’entrée gratuite en son sein, et ce, jusqu’au 19 janvier prochain.

De quoi amuser les enfants

Voilà maintenant trois ans que le Musée McCord gère la collection de vitrines des Fêtes du magasin Holt Renfrew, situé au centre-ville de Montréal. Ce don imposant est le legs d’une tradition de Noël remontant à 1947, aujourd’hui mise à l’honneur dans l’exposition Univers enchantés avec les vitrines mécaniques de Noël du magasin Ogilvy. La chaîne de luxe s’inspire des autres grands magasins de Paris et de New York pour créer de minuscules mises en scène mécaniques à la bavaroise, où s’entremêlent animaux, personnages colorés et féerie des Fêtes. Les enfants peuvent s’amuser à parcourir les vitrines tout en suivant un jeu de Cherche et trouve. Jusqu’au 2 janvier.

Afin d’ouvrir la discussion sur les enjeux autochtones à hauteur d’enfant, le Musée McCord présente par ailleurs Natu-natshishkueu : l’aventure de la rencontre, une activité participative qui convie les familles à explorer l’exposition Voix autochtones d’aujourd’hui : savoir, trauma, résilience. À l’aide d’un feuillet informatif spécialement conçu pour les 6 à 11 ans, les visiteurs pourront se poser des questions sur les objets parsemant la salle, mais aussi réfléchir sur le savoir-faire et les traditions autochtones. En tout temps.

L’atelier «À quoi penses-tu ? » initiera les 7 à 12 ans à la philosophie à travers une thématique choisie collectivement. Accompagnés par un médiateur culturel et un animateur spécialisé, les enfants seront encouragés à dialoguer, à réfléchir et à cultiver leur écoute. À 10 h, le samedi 18 décembre, le dimanche 19 décembre et les mercredis 22 et 29 décembre.

Des expositions édifiantes… et amusantes

Montréal ratisse large, et les expositions du Musée McCord aussi. La programmation fait la part belle aux histoires autochtones avec Voix autochtones d’aujourd’hui : savoir, trauma, résilience, nouvelle exposition permanente qui met en lumière les savoirs méconnus des Premiers Peuples sans toutefois occulter les blessures et la résilience qu’on leur connaît. Au total, ce sont une centaine d’objets et de témoignages textuels et vidéo de membres des 11 nations autochtones du Québec qui sont réunis. L’installation From my House to Yours et l’exposition Partition exquise, présentées jusqu’à fin février 2022 et érigées en collaboration avec MOMENTA Biennale de l’image, sont le fruit de la collaboration entre Laura Ortman et Caroline Monnet, deux artistes respectivement issues des communautés White Mountain Apache et anichinabée. Ensemble, sons, images et notes de correspondance forment les bases d’un dialogue que le public est invité à poursuivre au-delà de la salle d’exposition.

Photo: Bobby Sheehan L’une des photos de l’exposition «Parachute:mode subversive des années 80»

Sur une note plus ludique, on s’arrête devant les expositions Parachute : mode subversive des années 80 et Chapleau. Profession : caricaturiste. La première met en valeur les créations de la marque montréalaise Parachute, connue pour son avant-gardisme, ses coupes androgynes et sa fougue new wave. De Madonna à Duran Duran, nombreux sont ceux qui ont embrassé la vision de Parachute. En retraçant l’histoire de cette entreprise d’ici,l’exposition souligne l’ambition du duo à l’origine de Parachute : changer les mentalités et ébranler le statu quo. Du côté de Chapleau, on retrouve 150 caricatures, esquisses et illustrations originales du créateur montréalais, toujours ancré dans la dérision et la culture populaire de son temps.

L’histoire qui rassemble

Enfin, deux activités rassembleuses illumineront le Musée McCord durant les Fêtes. D’abord, Parlons-en, parlons-nous !, une série d’ateliers de discussion citoyenne, tentera de tisser un dialogue autour de la nostalgie, véritable moteur du temps des Fêtes. Pourquoi avons-nous des rites liés à certaines fêtes et à certaines périodes de l’année ? Réservation obligatoire en ligne. La visite participative Centenaire et toujours jeune sera quant à elle offerte tous les jours. L’activité promet de faire connaître l’histoire du Musée, de son fondateur et de ses collections grâce à des anecdotes uniques. Enfin, pour prolonger la visite, plongez dans les balados Échanges urbains, une série de rencontres autour de l’urbanisme et de la ville, ou encore téléchargez l’application du Musée pour découvrir les Circuits urbains. Ceux-ci consistent en divers circuits thématiques à explorer à pied, muni de son téléphone intelligent, afin de découvrir l’allure de lieux iconiques de la ville… à une autre époque que la nôtre. Des pastilles de couleur apposées sur le trottoir vous guideront dans la découverte des archives de la ville.



À voir en vidéo