Petit florilège de scènes virtuelles

Rose Carine Henriquez
Collaboration spéciale
Le Festival de Casteliers présente le documentaire Les marionnettes naissent aussi dans lequel trois grandes dames de la marionnette française, Greta Bruggeman, Émilie Valantin et Maryse Le Bris, ouvrent les portes de leurs ateliers.
Photo: Luna Boutchan Le Festival de Casteliers présente le documentaire Les marionnettes naissent aussi dans lequel trois grandes dames de la marionnette française, Greta Bruggeman, Émilie Valantin et Maryse Le Bris, ouvrent les portes de leurs ateliers.

Ce texte fait partie du cahier spécial Relâche scolaire

Dans la pièce circassienne À deux roues, la vie !, présentée en webdiffusion par la Place des Arts, on découvre un personnage en quête d’identité qui utilise la bicyclette à la fois comme objet d’interprétation et symbole de l’équilibre que l’on recherche tous. Le projet est né d’une rencontre entre l’artiste de cirque Guillaume Doin et Yves Simard de la compagnie DynamO, spécialisée dans le mouvement acrobatique et le jeu clownesque. Cette fable touchante au réalisme magique s’adresse d’abord aux tout-petits, mais aussi à quiconque est désireux de retrouver un élan d’enfance.

Du 27 février au 7 mars


 

Pour sa 16 édition, le Festival de Casteliers, voué aux arts de la marionnette, a dû se résigner à annuler toutes les représentations publiques initialement prévues en salle, mais fidèle à sa mission, il propose une programmation adaptée qui préservera le lien essentiel entre les artistes et le public grâce à plusieurs activités. Ainsi, des capsules-entrevues quotidiennes invitant le public dans l’univers des compagnies en répétition, une performance extérieure spontanée, la diffusion en direct du café-causerie et de ses Créations dans l’œuf !, un programme de cinéma maison et le désormais traditionnel parcours-exposition Marionnettes en vitrines ! dans les rues d’Outremont permettront aux petits comme aux grands de plonger dans un univers féerique et d’en apprendre plus sur les différents types de théâtres de marionnettes.

Du 3 au 7 mars


  

Grâce à la magie du virtuel, on peut aussi découvrir des offres culturelles à l’international, même s’il faut porter une attention particulière aux décalages horaires et aux restrictions selon la localisation. Heureusement, ce n’est pas le cas avec le Théâtre Paris-Villette, qui propose une sélection de spectacles en ligne pour la jeunesse, offerts en vidéo sur demande, à l’achat ou à la location par l’entremise de la plateforme Vimeo. On peut y voir entre autres la pièce Les petites reines, adaptation du roman éponyme de Clémentine Beauvais, de Justine Heynemann et Rachel Arditi. Cette épopée fantasque et initiatique met en scène un trio de jeunes filles à l’orée des premières fois, de l’indépendance et de l’affirmation de soi.

En tout temps


Musique, maestro !
 

La Place des Arts propose une initiation à l’opéra et à la voix lyrique avec Opéra-bonbon : l’aventure gourmande d’Hansel et Gretel. Deux sopranos accompagnées d’un comédien-chanteur agissant comme narrateur mettent en scène ce conte merveilleux bien connu. En amont du spectacle, quatre ateliers didactiques sont offerts en ligne pour découvrir l’univers de la voix afin de démystifier le métier fascinant de chanteur lyrique. Et, pourquoi pas, apprendre un air et une chorégraphie afin d’accompagner les artistes.

Le 28 février


  

Dans une volonté de susciter la découverte, l’Orchestre Métropolitain a créé un volet éducatif très enrichissant et propice à l’expression musicale. À l’occasion de Ça grouille à l’Orchestre : Génial !, on nous invite au jardin à la rencontre de petites merveilles fauniques présentées par Martin Carli, animateur à l’émission Génial ! diffusée sur les ondes de Télé-Québec. Au programme, une immersion joyeuse dans The Wasps de Vaughan Williams,Le festin de l’araignée de Roussel, Le vol du bourdon de Rimski-Korsakov et La Notte de Vivaldi.

Du 27 février au 7 mars


  

Pour sa part, l’Orchestre symphonique de Montréal présente L’histoire du soldat de Stravinsky qui réunit le récit de l’écrivain Charles-Ferdinand Ramuz et la musique de Stravinsky pour un résultat multidisciplinaire et comique. Les mésaventures de ce soldat aux prises avec le diable seront présentées dans deux mises en scène différentes, soit en français et en anglais. Accompagné d’un adulte, ce concert virtuel convient parfaitement à un jeune. Il fait d’ailleurs partie du programme destiné au secondaire de l’OSM offert aux écoles et accompagné de références pédagogiques.

Du 2 au 16 mars


L’éveil à la création
 

À défaut d’y voir des spectacles, il est possible de découvrir l’art théâtral en famille à la Maison Théâtre. L’atelier, offert sur la plateforme Zoom, se destine aux jeunes de 5 à 12 ans et requiert la présence d’un adulte. Dans une formule ludique et interactive, sous la supervision d’artistes et de comédiennes, les apprentis seront amenés à créer une performance spontanée à partir de leurs idées et de leur environnement. Pour ceux et celles qui aimeraient prendre leur temps, des activités d’art dramatique sont aussi offertes en de courtes capsules éducatives sur la chaîne YouTube Côté cour d’école.

Du 2 au 6 mars


  

Les bibliothèques et les maisons de la culture ne sont pas à négliger dans la diffusion culturelle. Par exemple, la bibliothèque de Saint-Léonard offre un spectacle virtuel du Théâtre magique le 4 mars prochain. Le magicien Patrick Reymond, un habitué des performances scolaires depuis une trentaine d’années, propose son univers loufoque spécialement conçu pour le Web. Du côté des maisons de la culture Mercier et Maisonneuve, on peut découvrir La magie de la chimie, un spectacle à saveur toute scientifique offert le 6 mars. À travers une dizaine de démonstrations de procédés chimiques, Yannick Bergeron invite à l’émerveillement et à l’apprentissage.


Photo: Jocelyn Riendeau Dans Ma quincaillerie musicale, les enfants partent à la découverte d'instruments conçus à partir de matériaux recyclés.
 

Le Théâtre Outremont offre quant à lui régulièrement des créations destinées à l’enfance et à la jeunesse. Durant la relâche, l’autrice-compositrice-interprète Ariane DesLions y présente Ma quincaillerie musicale, une invitation pour les enfants à s’éveiller sur des enjeux sociaux et familiaux actuels. La travailleuse sociale de formation les initie à la percussion corporelle et à la découverte d’instruments conçus à partir de matériaux recyclés. Il s’agit d’un dialogue créatif tout en chansons.

En direct le 28 février et en rediffusion le 1er mars


  

La Ville de Victoriaville a mis sur pied une programmation d’activités pour célébrer la semaine de relâche scolaire, qui inclut quelques spectacles virtuels. L’humoriste Alex Roof y présente La retenue comique le 2 mars, où il traite de son parcours atypique d’écolier, de la persévérance et de l’estime de soi. On note également Marimba explore l’océan, le 4 mars, spectacle pour enfants qui invite à une odyssée dans les fonds marins à travers chansons, histoires et marionnettes.

Du 28 février au 8 mars

En reprise

Avec l’offre foisonnante de spectacles en ligne, il se peut que certains soient passés sous le radar. On pense notamment à de petits trésors tels que la formidable incursion dans le milieu du cirque diffusée en mars 2020 Féria – L’attraction. Ce spectacle de la compagnie FLIP-Fabrique, concepteur de spectacles de cirque, se trouve sur YouTube. On y suit les aventures d’une bande de jeunes idéalistes indisciplinés dans le périple qui les mènera dans un parc d’attractions abandonné, leur terrain de jeu en devenir. Pour les nostalgiques du chef d’orchestre Kent Nagano, la captation de l’édition 2020 du Bal des enfants de l’OSM est toujours offerte en visionnement. Cette traditionnelle fête nous transporte dans un classique de la littérature jeunesse, l’histoire de Robin des bois.

 

À voir en vidéo