L’histoire de l’art comme une enquête policière

image tirée du film «Une tour sur la montagne. L’architecture d’Ernest Cormier et sa vie avec Clorinthe Perron».
Photo: FIFA image tirée du film «Une tour sur la montagne. L’architecture d’Ernest Cormier et sa vie avec Clorinthe Perron».

Beyond the Bolex d’Alyssa Bolsey, Suisse, 2018. Il y a des appareils photo qui sont devenus mythiques. Il y a eu le Rolleiflex, l’Hasselblad — premier appareil photo sur la lune —, le Leica… Une compagnie a su marquer l’imaginaire collectif grâce à ses appareils photo, mais aussi à ses caméras. Yakoub Bogopolsky, devenu Jacques Boolsky, puis Jacques Bolsey (1895-1962), a conçu en Suisse les appareils Bolsey, dont le célèbre Alpa, ainsi que la légendaire caméra Bolex. Dans un long métrage en compétition, son arrière-petite-fille part à la recherche de cet aïeul et poursuit l’aventure de cet appareil qu’ont utilisé des artistes aussi originaux que Maya Deren, Andy Warhol, Jonas Mekas et Barbara Hammer. Des cinéastes comme Steven Spielberg, Peter Jackson, Spike Lee ou Wim Wenders en vantent les mérites. Elle fut pour eux tous comme une boîte magique, un outil permettant de travailler leur imaginaire.

Photo: FIFA Image tirée du film «Beyond the Bolex»

Voilà un film passionnant qui évite bien des clichés sur la photo et le cinéma. Un documentaire qui ose même nous expliquer qu’une image ou un film ne disent pas la vérité, mais incarnent plutôt des mensonges…

L’affaire Caravage de Frédéric Biamonti, France, 2020. La réattribution de tableaux d’artistes inconnus ou méconnus à des peintres célèbres représente un marché mirifique pour les maisons de vente aux enchères et pour certaines personnes plus ou moins bien intentionnées. Nous l’avons vu avec le Christ « sauveur du monde », attribué — avec raison ? — à Léonard de Vinci, œuvre qui s’est vendue en 2017 pour près de 500 millions de dollars ! L’automne dernier, un Christ moqué, retrouvé dans la cuisine d’une vieille dame, se dévoila être un Duccio valant 24 millions d’euros. Il y a quelques années, un cahier de dessins semblant être de Van Gogh a été reproduit par les éditions du Seuil, même si le Musée Van Gogh d’Amsterdam en nia l’authenticité. Tous ces récits participent à cette idée que l’art appartient au domaine du merveilleux.

 
Photo: FIFA Image tirée du film «L’affaire Caravage».

Récemment, un débat a fait rage au sujet d’une peinture retrouvée dans un grenier à Toulouse… Un film français raconte, « après 400 ans d’oubli », l’histoire de la redécouverte de ce tableau représentant Judith et Holopherne. Certains attribuèrent rapidement cette œuvre au célèbre peintre italien Le Caravage, mais pas tous… Ce documentaire vous permettra de suivre les péripéties dans cette quête à l’authentification.

Léonard de Vinci:le chef-d’œuvre redécouvert de Frédéric Wilner, France, 2019. Pour continuer dans cet esprit de la réattribution des œuvres, il faudra aussi regarder ce film sur la Vierge aux fuseaux, une petite huile sur bois faisant partie d’une collection privée. Ce tableau a été inclus dans la rétrospective Vinci qui vient de s’achever au Louvre. Mais s’agit-il vraiment d’une œuvre de Léonard de Vinci ou d’une copie d’atelier ? Car il existe une autre « version » de cette Vierge, à la Galerie nationale d’Écosse, à Édimbourg, version qui est traditionnellement reconnue comme étant de la main du maître… Dans ce film, vous pourrez suivre toutes les étapes d’analyses stylistique et matérielle qui permettent de porter un jugement de cette nature. Un film qui est digne d’une enquête policière.

Une tour sur la montagne. L’architecture d’Ernest Cormier et sa vie avec Clorinthe Perron de Paul Carvalho, Canada, 2019Avec raison, il est un de nos architectes les plus célébrés. Il a conçu le bâtiment central de l’Université de Montréal avec sa tour monumentale, le nouveau palais de justice de Montréal, l’École des beaux-arts de Montréal, la Cour suprême du Canada à Ottawa… Il a même participé, avec entre autres Le Corbusier et Oscar Niemeyer, à la conception du bâtiment des Nations unies, à New York. Son atelier sur la rue Saint-Urbain ainsi que sa maison sise sur des Pins sont aussi immensément reconnus, cette dernière ayant été rachetée par Pierre Elliott Trudeau.

Ernest Cormier (1885-1980), architecte et ingénieur-constructeur, est connu entre autres pour son apport majeur au style Art déco. Un film très documenté permet d’en apprendre beaucoup sur ses réalisations, mais aussi sur des éléments moins connus de sa carrière et même (un peu trop) de sa vie privée qui aurait eu un impact sur la façon de construire sa maison… Je vous laisse découvrir comment. On y préférera les analyses architecturales réalisées entre autres par la professeure d’architecture Aliki Economides.