Artistes à surveiller à Ignition 2019

«Notes on Seeing Double», 2018
Photo: Galerie Leonard et Bina Ellen «Notes on Seeing Double», 2018
C’est la 15e édition d’Ignition, événement permettant de voir le travail d’étudiants de l’Université Concordia ayant obtenu leur maîtrise en studio arts et leur doctorat en humanities. Bien des artistes y ayant participé se sont démarqués par la suite. Cette année, des projets réalisés par neuf artistes ont été sélectionnés par les commissaires Nicole Burisch et Michèle Thériault. Parmi les œuvres, nous avons particulièrement noté celles de Wan Yi Leung et de Sanaz Sohrabi.

Depuis janvier 2018, Wan Yi Leung « documente les interactions entre des hommes dans la soixantaine » et elle, « petite femme asiatique ». Dans la vidéo ActionFollows, l’artiste met en scène une « performance » qu’elle a filmée alors qu’elle frappe de ses poings couverts de gants de boxe un homme nu. Elle a rencontré cet homme, ici masqué, sur Internet et a convenu avec lui qu’elle le battrait trois fois par semaine durant trois mois…

On retiendra aussi la vidéo Notes on Seeing Double de Sanaz Sohrabi. L’artiste se sert d’une figure de style dans la langue farsi, le « temsaal » qui veut à la fois dire « décrire » ou « façonner ». Elle se sert de cette expression pour parler des rapports entre l’image et la construction du souvenir, autant dans le tableau La leçon d’anatomie du docteur Nicolaes Tulp de Rembrandt que dans une photo de l’ayatollah Khomeini prise en 1979. Avec aussi des œuvres de Swapnaa Tamhane, Kara Skylling, Kyle Alden Martens, Marie-Claude Lepiez, Paule Gilbert, Victor Arroyo et Lauren Pelc-McArthur.

Ignition 15

Galerie Leonard et Bina Ellen, jusqu’au 25 mai