Des activités pour tous dans l’esprit des Fêtes

Stéphane Gagné Collaboration spéciale
Pour inaugurer l’exposition «Jérusalem universelle», un concert de musique baroque sera donné, le 5 décembre, par les musiciens de l’ensemble Vesuvius, sous la direction de Francesco Pellegrino.
Photo: Musée Marguerite-Bourgeoys Pour inaugurer l’exposition «Jérusalem universelle», un concert de musique baroque sera donné, le 5 décembre, par les musiciens de l’ensemble Vesuvius, sous la direction de Francesco Pellegrino.

Ce texte fait partie du cahier spécial Les Fêtes au musée

La chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, au cœur du Vieux-Montréal, n’est pas seulement un lieu religieux. On y trouve également le Musée Marguerite-Bourgeoys. Pour le temps des Fêtes, l’établissement présente une exposition et des concerts et organise une marche aux flambeaux.

À compter du 4 décembre, le Musée Marguerite-Bourgeoys accueillera l’exposition temporaire intitulée Jérusalem universelle, qui mettra en lumière l’importance historique et culturelle qu’a eue cette ville des siècles durant. Cet événement a lieu en coproduction avec l’Institut italien de culture de Montréal.

Pour la première fois y sera présenté un corpus photographique illustrant l’œuvre des Franciscains à Jérusalem, à l’aube du XXe siècle.

« Aux fins de l’exposition, nous avons réalisé 30 reproductions de grande qualité sélectionnées parmi ce corpus comptant 200 photographies », indique Stéphane Martel, historien au Musée. Ces reproductions représentent notamment des paysages, des lieux de pèlerinage et le quotidien des moines franciscains.

Le visiteur pourra par ailleurs contempler des enluminures médiévales, ces dessins ou peintures qui servaient à enjoliver les livres de l’époque.

« L’exposition comprend cinq agrandissements d’enluminures qui ont été réalisées à l’époque des croisades, » précise M. Martel.

En complément, des photos contemporaines montrant la pratique spirituelle de la communauté italienne de Montréal seront exposées dans la Petite Chapelle.

Un concert de musique baroque

Pour inaugurer l’exposition, un concert de musique baroque sera donné dans la chapelle le 5 décembre, à 20 h, par les musiciens de l’ensemble Vesuvius, sous la direction de Francesco Pellegrino. Il sera agrémenté de chants anciens de Noël du sud de l’Italie.

Autre événement musical intéressant, le tromboniste Olivier Lizotte et ses invités accueilleront les visiteurs pour les concerts des Choralies. Seize représentations seront données entre le 1er et le 23 décembre.

Marche aux flambeaux

Dans la pure tradition des Fêtes, le Musée organisera, le 16 décembre, à 17 h, une marche aux flambeaux. Celle-ci démarrera à Pointe-à-Callière et se terminera au Musée, où une crèche vivante accueillera les participants.

Un belvédère à la vue grandiose

En haut de la chapelle s’élève un belvédère offrant une vue grandiose sur le Vieux-Montréal, le Vieux-Port et le centre-ville. Les visiteurs peuvent aussi avoir accès à la salle de la mer, où se trouve une reconstitution de la chapelle aérienne ayant servi à plusieurs célébrations au cours du XIXe siècle. De magnifiques vitraux d’époque fabriqués par l’artiste Delphis-Adolphe Beaulieu s’y trouvent également ainsi que des panneaux d’interprétation rappelant les difficultés de voyage en mer du temps de Marguerite Bourgeoys.

Un site archéologique exceptionnel

Sous la chapelle se trouvent des vestiges datant du temps de la colonisation. Dans la crypte se dressent les restes de la palissade de bois qui formait la fortification de la ville en 1709 et les traces de la première chapelle de pierre de Montréal, détruite par un violent incendie.

Si la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours a été construite en 1675, le site a d’abord été occupé par des peuplements amérindiens. Des traces de leur présence et des artefacts remontant à plus de 2400 ans y ont été découverts et sont exposés.