Sur le radar: le retour de Les Levine

Image tirée de la couverture de la monographie de l’artiste.
Photo: Underline Studio Image tirée de la couverture de la monographie de l’artiste.
Après quelques années de relatif oubli, l’artiste Les Levine bénéficie à nouveau des feux de la rampe. L’an dernier, dans deux centres d’art en Ontario — les Oakville Galleries et la Agnes Etherington Art Centre à Kingston — il faisait l’objet d’une rétrospective portant sur ses créations durant les années 1960-1970. Mais, malheureusement, il n’y avait point de catalogue pour accompagner cette intelligente exposition. Voilà lacune qui est comblée. Le travail de recherche considérable que la commissaire Sarah Robayo Sheridan a effectué pour cette expo se trouve ici regroupé dans un ouvrage bilingue. Ce livre éclaire aussi le travail de cet artiste majeur de la scène torontoise et new-yorkaise grâce à une multitude d’images d’archives. Une conception graphique originale signée Underline Studio.

Les Levine : Transmedia, 1964-1974

Sous la direction de Sarah Robayo Sheridan. Avec les textes de Sunny Kerr et Dennis Young. Oakville Gallery, 2017, 192 pages.