Amusez-vous, amusez-moi!

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Participantes à l’activité Artissimo
Photo: Musée des beaux-arts du Canada Participantes à l’activité Artissimo

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Pendant la semaine de relâche, le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa propose une panoplie d’activités sur le thème de l’art. Bienvenue dans Artissimo !

Les enfants n’ont pas encore passé la porte du Musée des beaux-arts du Canada qu’une araignée géante leur fait de l’oeil du haut de ses dix mètres. Cette oeuvre de Louise Bourgeois attire et effraie à la fois… Les enfants adorent !

L’architecture du musée elle-même est unique et imposante, toute revêtue qu’elle est de verre et de granit. À l’intérieur, la collection compte plus de 65 000 oeuvres. Elle couvre toutes les périodes de l’art canadien, mais pas seulement puisque, au fil des ans, elle s’est enrichie d’un volet européen avec des maîtres anciens et des artistes contemporains. La collection de photographies est exceptionnelle ainsi que celle des oeuvres autochtones et celle des créations américaines contemporaines.

Pour le 150e anniversaire du Canada, les salles d’art canadien et autochtone ont été transformées. Jusqu’au 15 juin, l’exposition Des temps immémoriaux jusqu’en 1967 rassemble des oeuvres qui racontent les histoires marquantes qui ont façonné notre territoire. Le parcours de l’exposition commence avec des oeuvres datant de plus de 2000 ans et se termine avec la peinture abstraite canadienne des années 1960.

On poursuit la visite avec la portion de l’expo intitulée Art canadien et autochtone : de 1968 à nos jours. Ici, on explore les thèmes et les mouvements qui ont traversé les arts visuels au Canada depuis 1968. Cette exposition temporaire de près de 150 oeuvres propose des techniques variées.

Kiosque Artissimo

Au Musée, on a inventé une nouvelle façon d’admirer les oeuvres en s’amusant beaucoup ; le kiosque Artissimo. Les jeunes pousses de trois ans et plus accompagnées d’un adulte explorent et observent des oeuvres et s’en inspirent pour créer leurs propres chefs-d’oeuvre. Il est possible de participer à toute une série d’activités. Parmi celles-ci, les enfants sont conviés à s’initier à l’art avec le Copain-copie, une réplique détaillée de personnages qu’on trouve dans les différentes toiles. Les enfants se promènent avec ces poupées et cherchent à retrouver le tableau duquel elles se sont échappées. Manière tout à fait ludique d’en apprendre sur le peintre et son personnage.

Après avoir exploré l’architecture du musée dans diverses oeuvres d’art, les enfants sont invités à créer des édifices imaginaires. Ces super structures se construisent à partir d’un assortiment impressionnant de blocs de bois. Quant à la Tactile-ô-boîte, elle met au défi le sens du toucher des tout-petits : il faudra qu’ils reconnaissent les objets et les textures contenues dans cette fameuse boîte et trouver l’oeuvre recherchée en faisant le lien entre ce que l’on touche et ce que l’on voit.

Les enfants ne refusent jamais de se costumer, et c’est justement ce que permet l’activité Qui suis-je ? Il leur faudra puiser dans la vaste sélection de costumes qui reproduisent les vêtements que portent les personnages de plusieurs oeuvres. Très vite, les enfants pourront entrer dans la peau de leur personnage.

Après le toucher, c’est l’ouïe qui est mise à contribution dans l’Art sur écoute. Munis d’un lecteur audio, les petits sont invités à partir dans les galeries pour reconnaître sur la toile les sons qui éclatent dans leurs oreilles. Et comme nous sommes dans un musée, on présente dans la galerie Artissimo les oeuvres créées par les enfants.

Studio Artissimo

Pour donner libre cours à l’imagination des artistes en herbe, toute la famille est invitée au studio Artissimo, là où l’on peut se salir sans avoir à nettoyer par la suite. Par exemple, chaque week-end de mars, on pourra s’adonner à la peinture à effet marbré.