Une toile inédite de Louis Anquetin dévoilée à Montréal

Une toile inédite de Louis Anquetin, l’un des pères de la technique du cloisonnisme, à la fin du XIXe siècle, a été dévoilée jeudi au Musée des beaux-arts de Montréal, en avant-première d’une exposition consacrée à Toulouse-Lautrec cet été. L’intérieur de chez Bruant : le Mirliton, réalisée entre 1886 et 1887 par Louis Anquetin sans être totalement achevée, est une huile sur toile figurant l’ambiance du célèbre cabaret du chansonnier Aristide Bruant. Oubliée pendant des décennies, la toile est réapparue au détour d’une vente survenue en novembre 2014, chez Sotheby’s à New York, a rappelé Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal. Acquise par un particulier, elle a été prêtée pour une première exposition au musée montréalais, dans le cadre de l’exposition consacrée à Henri de Toulouse-Lautrec.