Un spectacle de la SAT pour le sommet de Paris

Diane Dufresne
Photo: Francis Vachon Le Devoir Diane Dufresne

Au milieu du discours apocalyptique ambiant, la Société des arts technologiques (SAT) propose de réenchanter le monde avec son spectacle Re-génération, qui sera présenté à partir du 1er décembre au planétarium de la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, dans le cadre du sommet sur le climat COP21. Ce spectacle a été monté tout spécialement pour ce sommet, à la suite de la visite du président Hollande à Montréal, l’été dernier. Re-génération se donne en effet pour mission de stimuler l’imaginaire pour aller à la recherche de nouvelles solutions. Le texte, écrit par David MacConville, sera lu par Marie Brassard, qui agira comme guide du spectacle. L’oeuvre de 30 minutes se clôture par l’Hymne à la beauté du monde, chantée par Diane Dufresne. Deux autres oeuvres seront présentées par la Société des arts technologiques de Montréal durant la conférence. L’invention de l’horizon, de Luc Courchesne, propose au spectateur de glisser du point de vue rationnel vers le point de vue sensible, et Entropia, installation audiovisuelle immersive de Louis-Philippe St-Arnaud et Éric Raynaud.