Le «Grand Canal», de Monet, vendu plus de 44 millions de dollars

Des employés de Sotheby’s présentent une toile de Claude Monet qui a été acquise au coût de 44 millions de dollars.
Photo: Tim Ireland Associated Press Des employés de Sotheby’s présentent une toile de Claude Monet qui a été acquise au coût de 44 millions de dollars.

L’huile sur toile de la vue de Venise peinte en 1908 par le Français Claude Monet et baptisée Le Grand Canal a été vendue aux enchères par Sotheby’s, mardi, pour 31,25 millions d’euros, soit 44,26 millions de dollars canadiens.

La toile était exposée depuis huit ans à la National Gallery de Londres, précise la maison d’enchères.

Un autre tableau de Monet, Les peupliers à Giverny, datant de 1887, s’est également vendu pour 10,79 millions de livres (20,1 millions). Le tableau faisait partie de la collection du Musée d’art moderne de New York et a été vendu au profit du fonds d’acquisition du musée.

Vente record pour un Seurat

Au total, cinq Monet ont été vendus pour une somme globale de 55,74 millions de livres (plus de 105 millions), s’est félicité Sotheby’s.

Une vente record a également été réalisée pour Étude pour une baignade, Asnières, une huile sur bois du peintre français Georges Seurat exposée à la National Gallery de Londres, qui a été acquise pour 7,77 millions de livres (14,5 millions).

Un portrait de la princesse Nézy-Hamidé Chawkat, arrière-petite-fille du dernier sultan de la Turquie, réalisé par le Français Henri Matisse et baptisé Odalisque au fauteuil noir, s’est, quant à lui, vendu pour 15,83 millions de livres (plus de 30 millions).

Enfin, une oeuvre rare du Français Henri de Toulouse-Lautrec, Au lit : le baiser, datant de 1892, est partie pour 10,79 millions de livres (20,1 millions).

1 commentaire
  • Bernard Terreault - Abonné 4 février 2015 15 h 21

    Qui a vendu à qui ?

    L'article parle de gros chiffres impressionnants mais mais ne dit pas qui a vendu à qui. Est-ce que des musées publics ont laissé aller ces tableaux à des milliardaires?