Un Québécois nommé conservateur en chef d’un grand musée de Washington

Stéphane Aquin
Photo: Gil Nault Stéphane Aquin

Stéphane Aquin, conservateur de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), part occuper des fonctions de direction pour le Hirshhorn Museum, une importante institution américaine de Washington qui se consacre à l’art contemporain.

Aquin aura la charge de six conservateurs responsables de la planification des expositions du prestigieux musée du Smithsonian consacré à l’art contemporain. « Le Smithsonian regroupe 19 musées, dont le Hirshhorn, qui est un peu le musée national d’art contemporain. C’est dans le club historique des grandes institutions d’art moderne et contemporain », résume le conservateur québécois.

« Mon premier projet est de m’asseoir avec les conservateurs pour voir leurs idées et de bien m’entendre sur les priorités. C’est un beau moment dans l’histoire du musée parce que tout est à refaire. Il y a une relative démotivation à la suite de départs. On repart à neuf », confie Stéphane Aquin, joint lundi en fin de journée par Le Devoir.

Depuis son arrivée au MBAM en 1998, Stéphane Aquin a organisé plus de 40 expositions d’artistes canadiens et étrangers, tout en favorisant des ajouts de plus de 1000 oeuvres aux collections du musée, notamment des pièces d’Eduardo Basualdo, Pipilotti Rist, Kiki Smith et David Altmejd.

« C’est un honneur qui m’est fait et qui rejaillit en quelque sorte sur le musée à Montréal. Ça veut dire qu’on fait des trucs bien, très bien, si on vient me chercher comme ça pour Washington. C’est vraiment un honneur. Et un privilège. »

Stéphane Aquin a passé tout l’automne à parcourir les États-Unis grâce à une bourse de la Terra Foundation. « J’ai un grand projet sur le western et la culture. » L’exposition consécutive à ses recherches sera présentée à Montréal à compter de l’automne 2017, après avoir été présentée d’abord à Denver.

Fils de l’écrivain Hubert Aquin, Stéphane Aquin devrait entrer officiellement en fonction à Washington au début de l’année 2015.