L’élève devient le maître

Un portrait de Rembrandt daté de 1635 et attribué à l’un de ses apprentis serait en réalité un autoportrait réalisé par le maître lui-même. C’est du moins ce qu’affirme Ernst van de Wetering, le premier expert mondial du peintre hollandais. Après avoir examiné l’oeuvre exposée depuis des décennies dans l’abbaye de Buckland, dans le Devon, son verdict est formel. Du coup, la valeur du tableau s’est accrue considérablement, passant à 31 millions de dollars canadiens.

À voir en vidéo